Le désamiantage est le fait de retirer tous les matériaux qui contiennent de l’amiante, cette dernière se trouve le plus souvent dans les constructions entre les années 60 et 80 parce qu’à cette période, les dangers de l’amiante étaient encore inconnus. C’est un procédé qui doit être réalisé par des experts.

 

Le désamiantage, un procédé obligatoire

Le désamiantage est obligatoire si l’amiante est présent dans les locaux : immeuble ou maison individuelle surtout si le diagnostic indique une quantité d’amiante supérieure à 5 fibres d’amiante par litre d’air. S’il y a une quantité très faible, il est important de surveiller s’il y a un risque de dégradation de matériaux renfermant des fibres d’amiante. En cas de présence d’amiante, des travaux doivent être effectués par une société certifiée ou par des services de démolition totale et sélective de bâtiments industriels dans les 36 mois après le diagnostic. Si le désamiantage obligatoire n’a pas été fait, il y aura des sanctions pénales. Il est à préciser que l’amiante est présent dans plusieurs matériaux vu sa résistance accrue au feu et sa propriété isolante. Les matériaux à risque sont l’isolant, le thermique, l’acoustique, la bourre, le flocage, l’enduit, le mortier, la colle, la peinture, la pâte à joint, les matelas, les faux plafonds, les feutres, les panneaux, les plastiques, la mousse, les bitumes, les cloisons, les canalisations, les mastics, les tissus…

 

Le long processus de désamiantage

Le désamiantage doit être fait par des professionnels, car c’est une tâche à la fois délicate et lourde en raison de la toxicité des matériaux à enlever. L’opération se passe en plusieurs étapes, et la première consiste à réaliser le dépoussiérage. Cela consiste à dépoussiérer toutes les surfaces de l’endroit où le chantier va se dérouler et à déplacer ou à protéger les éléments qui risquent d’être exposés à l’amiante pendant le procédé. Ensuite, il y a le confinement avec un test au fumigène, c’est nécessaire pour rendre la zone concernée étanche dans le but d’éviter une prolifération des fibres d’amiante vers l’extérieur. C’est après que le désamiantage proprement dit sera fait. Dépendamment du risque de prolifération des fibres, il est possible de réaliser par retrait, par encapsulage ou par recouvrement. Le désamiantage se termine par le nettoyage de la zone traitée. Quand l’amiante est retiré, les surfaces seront aspirées avec un filtre brossé ou absolu. Sachez qu’une entreprise spécialisée dans le désamiantage est soumise à la réglementation et doit avoir une certification et une assurance professionnelle.

Cet article est tiré du site :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here