Nouvelle tendance minceur: le Coolsculpting

L’été approche, la plage, le soleil et les tenues plus courtes aussi. Dans un monde où l’image que l’on véhicule semble indispensable et où les services à la personne se multiplient, avoir un beau corps ou du moins correct n’a jamais été une aussi grande préoccupation. Parmi ces nouveautés, le Coolsculpting a le vent en poupe.

Concept et démarche

Cette technique en provenance des Etats-Unis permet de détruire les graisses par le froid. En supprimant la cellulite et les accumulations graisseuses, le Coolsculpting permet un amincissement. Son fondement repose sur la cryolipolyse qui permet la disparition des tissus adipeux. Cela ne nécessite aucune intervention chirurgicale.

Avant la séance, le spécialiste fait un débriefing sur votre santé de manière générale et surtout quelles vont être les parties de votre corps sur lesquelles celui-ci va se focaliser. Pendant une vingtaine de minutes, celui-ci va récolter des informations nécessaires au bon déroulement de la séance (hygiène de vie, poids, antécédents etc.).

Déroulement d’une séance de Coolsculpting et résultats escomptés

La séance ensuite consiste à trouver le bon applicateur sur la zone à traiter, l’appareil va par la suite aspirer fortement la zone en question et du froid va se diffuser sous celle-ci. Ne soyez pas étonné par les premières minutes (environ 10) car des sensations gênantes voire même douloureuses peuvent survenir. Rapidement, la douleur s’estompe et le ressenti est nul. Il est nécessaire de compter environ une heure pour chaque zone à traiter. S’en suit un massage afin d’éparpiller les cellules gelées pour garantir un résultat optimal. Ce massage est déplaisant et douloureux.

Les résultats seront visibles sur le long terme car pendant 3 mois, les cellules graisseuses sont continuellement éliminées. Passé ce délai, les bénéfices de la manipulation auront atteint leurs effets maximums. Ainsi, le Coolsculpting pour détruire les amas graisseux localisés de façon permanente, sera d’autant plus efficace si vous l’associez à une activité sportive régulière et une hygiène de vie adaptée.

Contre-indications et informations pratiques

Cette pratique est destinée aux personnes souhaitant faire disparaître quelques zones graisseuses. En ce sens, elle vise les personnes « minces » mais désirant supprimer des couches de gras. Le Coolsculpting n’est absolument pas adapté pour les personnes en surpoids de manière significative.

D’autre part, cette pratique est contre-indiquée pour les personnes fortement sensibles au froid, avec des blessures quelconques sur les zones à traiter, sujets à une hernie, disposant d’une mauvaise circulation vis-à-vis de la zone en question, concernées par la maladie de Raynaud ou les femmes enceintes.

Cet article est tiré du site :

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE