modalités du brevet des collèges

Le brevet des collèges est le premier diplôme qu’un élève va acquérir. S’il n’a aucune incidence sur ses études à venir, il est important pour lui, car il lui permet de découvrir les conditions d’examen. Celui-ci est constitué par une partie contrôle continue tout au long de la formation du collégien et de l’examen final. La plupart des élèves obtiennent le brevet des collèges qui ne conditionne pas son entrée dans l’enseignement supérieur.

Ce qui a changé en 2013, c’est surtout les deux matières principales, les mathématiques et le français ainsi que l’histoire géographie et l’instruction civique. L’année dernière avait déjà vu l’introduction d’une nouvelle épreuve intitulée : histoire des arts se déroulant à l’oral et regroupant plusieurs matières comme l’histoire, les arts plastiques ainsi que le français. L’élève devait traiter un sujet en recoupant toutes les informations reçues au cours de sa formation. Ce qui nécessitait déjà une base de connaissance assez importante.

Pour le remodelage décidé dernièrement, l’épreuve de français qui dure trois heures portera sur une dictée plus longue qui se montera à 800 caractères au lieu de 600 précédemment. Pour la rédaction, deux sujets seront proposés et le collégien pourra choisir entre un sujet de réflexion et un autre qui demandera de l’imagination. La principale variation c’est que les consignes précises ne seront plus fournies. Elle sera accompagnée d’un questionnaire lui permettant de mettre ses propres réflexions sur le sujet.

L’épreuve d’histoire-géographie fait appel à une troisième matière l’instruction civique et c’est ces trois matières qui devront être traitées par l’enfant. L’épreuve de mathématiques sera constituée par un grand nombre d’exercices, conçus de manière indépendante de façon à ne pas pénaliser l’enfant. L’un d’entre eux sera plus complexe faisant appel aux connaissances et à un savoir-faire important.

Cet article est tiré du site :

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE