Il est possible de parrainer un enfant pour améliorer ses conditions de vie. L’enfant se trouve dans un pays que sans doute, vous n’êtes jamais allés. Cependant, l’aide apportée aux enfants vivant dans ce continent contribue à lutter pour l’alphabétisation, en lui procurant une structure, des enseignants, un attachement à la lecture. Une découverte de domaines et de disciplines qui ne connait pas. C’est aussi, une façon d’apprendre l’histoire de son pays et de sa géographie.

Du côté, de la santé, l’hygiène alimentaire, la nutrition, la vaccination peuvent lui permettent de retrouver une vie au sein de sa famille. Le climat change et les guerres sévissent laissant quelques fois des orphelins ou des familles déchirées. Les organisations internationales au sein de l’Organisation des Nations Unies ou même d’autres O.N.G et des associations nationales ou locales font de leur mieux chaque jour pour apporter soin et soutien. Les familles sont exposées à une grande désertification et un manque de formation agricole optimale pour faire face aux changements climatiques. Le fait de parrainer un enfant adhère à un partage de sa vie quotidienne et de la suivre au fil du temps.

A distance, le parrain reçoit des nouvelles grâce à l’organisation, des vidéos, voir d’autres moyens de communication pour être en lien avec l’enfant. Peu importe la religion, la couleur ou l’origine de l’enfant car tous les deux sont unis. La compassion, la tendresse et le caractère humain opèrent pendant toutes ces périodes d’affiliation. Les résultats sont probants puisque depuis des années, des personnes ont contribué à l’amélioration de la vie de ses enfants et jusqu’à la fin de leur scolarisation, leur vie d’adulte. C’est comme cela, que des pays en difficulté, comme l’était l’Ethiopie commence à se sortir d’une économie déplorable qu’elle a connu des 40 dernières années.

Les efforts établis en milieu rural que cela soit au niveau de l’éducation, de la santé et de l’alimentation démontrent le travail de collaboration et de soutien des organisations internationales et du milieu associatif. Des exemples de pays qui ont triomphé de la famine, il en existe. Cependant, il reste encore de nombreux pays qui sont encore dans des situations précaires, au bord du gouffre. Les européens peuvent continuer à aider à entretenir des relations avec ses familles accablées par le sort. Parrainer un enfant, c’est surtout développer un contact vers l’extérieur pour lui tout comme le parrain. C’est développer un lien qui se renforce, jour par jour.

Cet article est tiré du site :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here