Depuis l’invention de la première imprimante 3D au milieu des années 80, ce qui n’était à l’époque qu’un simple prototype très rudimentaire et pas vraiment impressionnant, cette machine a fait bien du chemin.

Depuis, cette technologie s’est perfectionnée au point de devenir actuellement une source d’émerveillement pour tout le monde.

Et bien sur, comme pour toute autre intervention, le prix a aussi connu une grande évolution pour donner les imprimantes 3D abordables pour les ménages qu’on peut acheter sur n’importe quel site commercial.

Que peut-on faire avec une imprimante 3D performante ?

Comme on vous l’a déjà dit, c’est impressionnant ce qu’on peut faire avec une imprimante 3D aujourd’hui.

Dernièrement, on a construit une maison avec une imprimante 3D.

Vous vous rendez compte ? Une maison. Ce qui prenait quelques mois, quelques semaines si vous mettiez les bouchées doubles, et beaucoup d’argent pour payer plusieurs équipes de travailleurs, n’a pris qu’une journée !

On a « construit » des tissus vivants avec une imprimante 3D. Est-ce que vous réalisez ça ?

Mais sortons de l’extraordinaire, de l’impressionnant, et rentrons dans une application plus courante, plus accessible des imprimantes 3D.

Aujourd’hui, on peut utiliser une imprimante 3D pour créer des bijoux, des objets de décoration, des plats, des maquettes, des jouets…

En bref, tout objet en 3 dimensions pourrait, théoriquement, être « imprimé » avec une imprimante 3D, il suffirait d’avoir le plan et les cartouches de matière première.

Combien faudrait-il investir ?

Avant de commencer à aborder les prix envisageables pour une imprimante 3D 

, vous devez déterminer les critères dont vous avez besoin pour votre imprimante, ce qui variera en fonction de ce que vous envisagez de fabriquer avec.

 

Pour simplifier les choses, on considère qu’il existe 3 catégories d’imprimantes :

– Les imprimantes personnelles.

Ce sont des imprimantes 3D destinées au grand-public, utilisant le plus souvent la technologie de dépôt de fil fondu ou celle du plastic Jet Printing.

Le grand avantage de ces imprimantes est leur prix largement accessible pour le grand public. En effet, elles commencent aux alentours de 400 – 500 euros et ne dépassent pas les 5000 euros, mais vous en trouverez de très bonnes à un prix de 1000 à 2000 euros.

Les inconvénients étant la couche d’impression qui est épaisse, ce qui leur donne un manque de précision assez flagrant, la taille du plateau d’impression qui est petit et les matières premières qui sont limitées.

– Les imprimantes professionnelles.

Là, on rentre dans une catégorie d’imprimantes avec un excellent rapport qualité-prix.

Le prix est tout de même d’au moins 10.000 euros (ce qui est raisonnable par rapport au potentiel).

La couche d’impression est plus fine, le plateau d’impression est plus grand, et les matières premières plus nombreuses.

Ce sont des imprimantes bien souvent utilisées pour fabriquer des bijoux et des maquettes.

– Les imprimantes industrielles.

A moins que vous souhaitez faire des recherches en médecine ou fabriquer des avions ou des voitures (ou des pièces d’avions ou de voitures), vous n’en avez pas besoin…

… et vous n’en aurez probablement pas les moyens, avec un prix qui dépasse rapidement les 100.000 euros, ce n’est destinés que pour les entreprises qui sont sures de les rentabiliser.

Ce sont tout de même les imprimantes 3D les plus précises sur le marché et qui sont capables de faire des miracles !

Cet article est tiré du site :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here