attention au crédit revolving

Avoir recours à un crédit dans ces temps très compliqués pour la plupart des ménages pour leur finance est une solution qui peut paraitre tentante. Le crédit revolving ou renouvelable, est assez facile d’accès et il peut permettre de régler des soucis passagers, cependant, il peut aussi avoir des conséquences graves.

Finir ces fins de mois ou faire face à un imprévu devient de plus en plus difficile à assumer aujourd’hui. Cette période de crise tant au niveau économique qu’au niveau de la finance ne permet pas aux familles de gérer le quotidien de manière stable et sereine.

Les réserves d’argent proposées par ce type de produits sont donc tout naturellement largement plébiscitées. Non seulement ils peuvent être souscrits auprès des banques, mais aussi dans les grandes enseignes commerciales et sur certains points de vente sur Internet.
Cette solution permet au fur et à mesure du règlement des mensualités de voir la somme disponible se renouveler. Une grande facilité d’utilisation en découle, car aucune démarche n’est à refaire pour disposer de liquidité.

La somme de cette réserve est fixée par contrat entre l’emprunteur et l’établissement prêteur. Comme tous les autres, ce prêt doit faire l’objet d’une offre préalable et ensuite déboucher sur un contrat, rédigé selon des règles fixées par la loi. Si l’emprunteur souhaite augmenter le montant de sa réserve, alors un autre contrat sera fait. Le taux effectif global appelé TEG doit être présent sur le contrat de manière claire. Il doit comporter la durée, les modalités de l’assurance ainsi que les garanties souscrites.

Important à savoir : le souscripteur peut à tout moment transformer ce prêt en prêt classique avec une échéance fixe. Il peut aussi demander la résiliation du contrat ou une baisse du montant de la réserve.

Cet article est tiré du site :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here