Vous souffrez de vertiges, de pertes d’équilibre? Connaissez-vous la méthode de la rééducation vestibulaire pour le traitement des vertiges
Sinon, cet article est fait pour vous:

La rééducation vestibulaire est un type de rééducation qui consiste à activer la plasticité du système nerveux central (ou névraxe) pour que ce dernier cherche de nouvelles façons de s’équilibrer face à une atteinte du système nerveux périphérique. Le traitement se fait à court ou moyen terme, pendant un mois à un mois et demi.
Cette rééducation s’opère par un ensemble d’exercices physiques à l’aide d’instruments tels que les fauteuils rotatoires, des générateurs de cibles opto-cinétiques, des plateforme de posturologie…dont le but est de créer des illusions sensorielles au système nerveux.

La rééducation par réalité virtuelle créée pose le sujet dans une réalité virtuelle (grâce à des lunettes de réalité augmentée) laissant croire à un moment de vertige qui pousse le système nerveux à se corriger par lui-même. Il existe différents environnements: une scène de nuit, derrière un volant, pendant un vol en parachute…

La stimulation optocinétique est un moyen de traitement où le patient est placé debout sur un sol dur et dans une pièce sombre. Des point lumineux tournoyant sont alors allumés autour du patient qui devra essayer par ses propres moyens à garder son équilibre. Cette stimulation augmente l’utilisation des données vestibulaires via les stratégies de stabilisation qu’effectueront le cerveau d’après les informations visuelles envoyées au patient.
Le troisième moyen de rééducation vestibulaire est le fauteuil rotatoire. Par ce moyen, le sujet est placé sur un fauteuil rotatoire et est flanqué d’une paire de lunettes (un dispositif semblable aux projections en 4D). Tandis que le fauteuil se mettra à tanguer de gauche à droite et inversement, de façon à créer un mouvement de rotation, le sujet perd rapidement ses sens au fur et à mesure que la rotation s’accélère pour atteindre une vitesse importante. Le fauteuil s’arrête alors brutalement et il est demandé au sujet de regarder un point fixe devant lui et d’indiquer à son thérapeute au bout de combien de temps la cible est bel et bien immobile et fixe à ses yeux.

Le dernier moyen est la simulation proprioceptive, où il est demandé au patient de conserver son équilibre, debout sur une plateforme mobile (framiral, equitest, satel…). Le but est évident de maintenir son équilibre le plus longtemps possible à chaque session.

Il est à noter que pour que la rééducation vestibulaire soit efficace, que le déficit vestibulaire soit stabilisé et non évolutif. Grâce à cette rééducation, les vertiges et sensations d’instabilités seront presque un lointain souvenir, ce qui peut éviter chez les personnes âgées de nombreuses chutes.

Cet article est tiré du site :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here