porter un appareil dentaire

Avoir un beau sourire est un avantage indéniable dans la vie! En effet, un beau sourire ne laisse jamais personne indifférent. Les parents soucieux de cet aspect de la vie le savent bien et y prêtent une attention toute particulière. Ils savent aussi à quel point cela peut être gênant de porter un appareil dentaire. Moquerie, difficulté de prononciation, la liste est longue et n’aide pas forcément à prendre les bonnes décisions. Alors sur quels indices faut-il s’appuyer ?

Quelques signes d’alerte…

Plusieurs signes peuvent mettre la puce à l’oreille. On peut par exemple constater facilement la nécessité de porter un appareil dentaire si certaines dents se chevauchent, ou au contraire si elles sont fortement écartées (ce qu’on appelle parfois ‘les dents du bonheur‘), si la mâchoire supérieure est fortement en décalage par rapport à la mâchoire inférieure et que les dents ne se touchent presque pas lorsque l’enfant ferme la bouche, ou encore, si la dentition semble très mal alignée.

Que faire ?

Face au constat de ce genre de difficultés, mieux vaut consulter rapidement un chirurgien dentiste ou un orthodontiste, le second pouvant être considéré comme un véritable spécialiste de la rectification de la position des dents et de la mâchoire en raison des 4 années d’études supplémentaires qu’ils doit effectuer pour pouvoir se déclarer orthodontiste. Il importe cependant de garder à l’esprit que, pour les enfants et pour les adolescents, un certain nombre d’examens de prévention bucco-dentaire sont obligatoires (à 6 ans et à 12 ans), gratuits, et peuvent s’avérer précieux dans l’élaboration d’un diagnostique relatif au port d’un appareil dentaire. C’est pourquoi effectuer des séances de blanchiment des dents chez le dentiste ne se révèle pas être la priorité face à ses problèmes de dentition.

Et si l’enfant doit porter un appareil…

Il ne sera pas le premier et malheureusement, la durée du traitement est très variable et dépend entièrement des problématiques identifiées par le spécialiste. En général, l’appareil doit être porté entre 15 et 24 mois mais dans certains cas, il faudra une ou deux années supplémentaires pour atteindre un niveau de correction suffisant. C’est une période où il faudra légèrement adapter son alimentation et éviter les aliments très durs ou très collants car il y a un véritable risque de casser son appareil. Par ailleurs, il n’est pas possible d’ôter provisoirement son appareil, l’enlever (quand cela est possible) compromet très fortement l’effet du traitement. Aujourd’hui, pour certains traitements, les dispositifs sont très discrets voire quasiment invisibles. Il ne faut donc pas hésiter à poser la question au spécialiste. Il ne faut pas non plus hésiter à consulter plusieurs praticiens et faire établir des devis par chacun d’entre eux car en matière d’orthodontie, les tarifs sont libres et reste à appréciation de chaque praticien.

Cet article est tiré du site :

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE