La terre abrite des milliers d’espèces dont la taille nous émerveille. Malgré des millions d’années de cohabitation, nous sommes encore loin d’avoir percé tous les secrets de la nature. Preuve en est : le mystère que les plus grands animaux du monde représentent pour nous. Nous allons vous parler de ces spécimens géants qui éveillent notre curiosité !

La baleine bleue, le plus gros animal de la Terre

Considérée comme le plus gros animal existant, la baleine bleue règne sur les océans : ce mammifère marin géant nous fascine depuis des centaines d’années. Catégorisée parmi les monstres des mers, la baleine bleue a un gabarit avoisinant les 30 mètres. Sa taille imposante est confirmée par son poids : animal titanesque, sa masse se rapproche des 150 tonnes.

Depuis 1966, cet animal est protégé par la communauté internationale, car la chasse intensive a failli l’éradiquer totalement de notre planète. L’application de cette protection a sans doute permis de préserver l’espèce : la population de baleines bleues continue de s’étoffer peu à peu. Comme expliqué sur Bestiapolitan, le plus gros animal du monde fait partie des cétartiodactyles : une catégorie qui regroupe aussi les dauphins et… les girafes, les chameaux, les okapis ou les sangliers ! La baleine bleue constitue ainsi une “petite” curiosité qui continue à étonner les scientifiques.

le plus gros animal du monde

Le calmar géant

À l’origine du mythe du Kraken, il y a le calmar géant, cet animal mythique craint des marins et des pirates, qui l’associaient à une sorte de créature infernale et redoutable. Nous savons aujourd’hui qu’il existe 8 espèces distinctes de cet animal, et que toutes sont dignes de leur réputation de géantes : la carrure du calmar géant s’étale sur 21 mètres, tandis que son poids se rapproche des 300 kg. Cette antique terreur des mers était réputée pour la taille de ses tentacules et sa force impressionnante.

Si le calmar géant terrorisait les navires autrefois, très peu de spécimens ont réellement pu être observés. On sait qu’ils vivent dans les abysses et que les cachalots les chassent, mais on a surtout pu examiner de rares individus échoués sur les plages. Ce grand céphalopode fascine par son mystère : s’il a d’abord gagné sa réputation terrifiante auprès des Nordiques, le fameux calmar s’est rapidement fait connaître dans diverses régions du monde. Aujourd’hui encore, il continue à inquiéter les marins férus de légendes.

Pelagornis

Bien qu’il se soit éteint il y a plusieurs millions d’années, Pelagornis Sandersi mérite largement sa place dans notre classement des plus gros animaux du monde. Depuis sa découverte, il est considéré comme un des oiseaux volants les plus imposants ayant peuplé la terre, et à juste titre. Pelagornis était une bête impressionnante, dont l’envergure était estimée à 7 mètres, soit plus du double de l’albatros, la plus grande envergure d’oiseau actuelle. Pensant entre 20 et 40 kilos, il a été découvert en Caroline du Nord.

Selon les estimations des paléontologues, l’animal « planait » au-dessus de la mer, comme l’albatros. Pelagornis avait également des excroissances semblables à des dents sur le bec, on pense qu’il capturait des poissons directement dans l’eau.

L’hippopotame

Nous ne pouvons évoquer les plus grands animaux du monde sans parler de l’hippopotame. Ce mammifère populaire d’Afrique subsaharienne est connu pour son flegme légendaire… et sa férocité à protéger son territoire ! L’animal est semi-aquatique. L’hippopotame s’est aussi fait connaître pour la taille improbable de sa mâchoire. Capable de broyer des structures très solides, il n’hésite pas à attaquer avec une vivacité surprenante lorsqu’il se sent en danger ou qu’il trouve des intrus sur son territoire ! Il est tristement connu pour le nombre de morts qu’il a pu causer en Afrique.

Étonnamment, ce géant possède des caractéristiques relativement proches des… cétacés ! L’hippopotame est un grand herbivore, qui passe le plus clair de son temps dans l’eau, ou à l’ombre. Cet animal étonnant fait régulièrement parler de lui : pouvant parcourir une dizaine de kilomètres pour se nourrir, il fascine par sa facilité à se déplacer malgré sa taille imposante : en règle générale, 3,5 m de longueur pour un poids allant de 1300 à 1500 kg. Un vrai colosse dont la carrure lui a permis de survivre dans un écosystème parfois difficile pour les animaux plus faibles.

La sorcière blanche d’Amérique du Sud

Si les insectes géants sont actuellement plus rares, il fut une époque très lointaine où ils existaient en nombre. À notre époque, les plus larges sont généralement des papillons, et c’est le cas de la sorcière blanche d’Amérique du Sud. Contrairement à ce que son nom poétique peut laisser penser, ce n’est pas une femme aux mœurs étranges : ce gros insecte terrifie les personnes qui ne sont pas habituées à voir des papillons de son envergure.

Avec des ailes pouvant mesurer jusqu’à 35cm, ce spécimen possède des couleurs chatoyantes et faciles à repérer. La Thysania Agrippina, de son petit nom, n’est pas le seul papillon à faire partie des insectes géants. Sa comparse, la Reine Alexandra (Troides Alexandrae) a une taille très similaire. Le record d’envergure revient cependant à un papillon plus grand encore : l’Atlas d’Asie, également appelé « mite d’Atlas ».

scarabée royal Goliath

Le scarabée royal Goliath

Cette espèce de coléoptères est une des plus grandes de sa catégorie ! Il se démarque par son corps plat, plus large qu’épais. Il donnerait des cauchemars à ceux qui ont la phobie des insectes ! Particulièrement agile, il possède deux paires d’ailes qui optimisent ses déplacements.

S’ils sont nombreux à se balader dans la nature, ils commencent peu à peu à être élevés en captivité. Sa taille peut atteindre les 13 cm, tandis que son poids peut légèrement dépasser les 100 grammes. Le scarabée royal Goliath est aussi exposé dans des musées d’histoire naturelle, où ses caractéristiques sont comparées avec celles des évolutions d’insectes actuels.

Le crabe-araignée du Japon

Notre dernier candidat dans ce classement des plus gros animaux du monde est un crabe géant dont les pattes rappellent celles d’une araignée. Particulièrement impressionnant, il vit principalement dans les profondeurs des océans. Comestible, le crabe-araignée du Japon se remarque par sa taille imposante, et ses pattes inquiétantes : près de 3,5 mètres d’une patte à l’autre (pour seulement 37 cm de corps) et un poids de 20 kilos ! Dans son milieu naturel, il vit en mangeant des fruits de mer et de petites carcasses d’animaux.