Le secteur du BTP a connu une véritable reprise d’activité depuis 2016 après avoir traversé quelques années particulièrement difficiles. Aujourd’hui, ce marché compte plus de 600 000 entreprises, dont principalement des PME. Cela incite les entrepreneurs à se lancer dans ce secteur très prometteur.

Cependant, la création d’une entreprise BTP n’est pas toujours simple. Il faut en effet réaliser différentes démarches administratives, dont la demande d’un extrait de Kbis. Ce document est comme la carte d’identité de votre société.

Se lancer dans le bâtiment, quels sont les prérequis ?

La création d’une société de BTP ne se fait pas au hasard. Il faut en effet une personne pour contrôler le projet. Cette dernière doit posséder des compétences dans le bâtiment. Elle peut ainsi avoir un diplôme dans le domaine du BTP.

D’autres qualifications sont requises. En tant qu’entrepreneur, vous allez devoir savoir manier les chiffres. Des qualités de gestionnaire sont donc essentielles. En véritable homme d’affaires, vous devrez être un bon négociateur.

Quel statut pour votre société ?

Le choix du statut pour votre future société est crucial. L’idéal serait d’opter pour la forme correspondant à votre activité. Il existe différents statuts, dont le statut de micro-entrepreneur, SARL ou SAS.

Le choix dépend des activités et du chiffre d’affaires généré par votre entreprise. Il est donc conseillé de bien réfléchir en amont pour déterminer le statut adapté.

Les différentes formalités pour la création d’une entreprise BTP

Créer une entreprise dans le bâtiment nécessite la réalisation de plusieurs procédures. Tout d’abord, vous devez enregistrer votre société à la CMA (Chambres des métiers et de l’artisanat). La réalisation de votre immatriculation se fera au répertoire des métiers.

Un stage de préparation à l’installation sera ensuite obligatoire. Les futurs dirigeants pourront connaître les techniques de mise pour une bonne gestion de leur entreprise, des problèmes de financement et des conditions d’installation grâce à ce stage.