Les troisièmes molaires sont les dents de sagesse, ce sont les dernières dents sur l’arcade dentaire. En général, elles apparaissent entre 18 et 25 ans, et au fur à mesure que l’on grandit, elles ne sont plus utiles. Si elles sont source de complications, il faut les enlever. Beaucoup de personnes redoutent leur extraction pourtant, c’est une opération qui n’est pas du tout douloureuse.

 

Tout savoir sur les dents de sagesse

Selon le cas, les dents de sagesse qui sont au nombre de 4 (deux en haut et deux en bas) peuvent être totalement sorties sur l’arcade, partiellement sorties ou enclavées ou totalement dans l’os ou incluses, encore en état de germe. L’extraction des dents de sagesse n’est pas systématique, mais parfois, c’est nécessaire. Le chirurgien dentaire peut procéder à une opération pour des causes différentes. C’est le cas, si elles sont douloureuses ou s’il y a des surinfections, cela concerne surtout les dents incluses ou enclavées. L’opération est également nécessaire si les dents de sagesse en arcade présentent des caries. La chirurgie est aussi envisagée après un traitement orthodontique, quand il n’y a plus de place pour sortir normal, elles peuvent appuyer sur les autres dents et par la suite, perturber l’alignement dentaire. une clinique dentaire qui offre des soins et des services complets, accessibles et de haute qualité peut réaliser sans problème une extraction de dents de sagesse.

 

L’extraction proprement dite des dents de sagesse

Pour évaluer les risques et pour voir la position exacte des dents, il est possible que le chirurgien dentiste recommande une radiographie panoramique. L’extraction des dents de sagesse dans un cabinet dentaire peut se faire sous anesthésie locale. Il faut 2 séances espacées de 3 semaines. Mais elle peut aussi se faire sous anesthésie générale. Dans ce cas-là, cela demande une hospitalisation d’une journée. Mais qu’importe le choix, le procédé est le même. Si nécessaire, il faut inciser la gencive pour exposer la zone opératoire ensuite, il faut découper l’os qui entoure la dent pour la sélectionner facilement afin de simplifier l’extraction. Après, le chirurgien dentaire procédera au nettoyage de l’alvéole dentaire. Cette dernière se comble de caillot de sang qui s’ossifiera petit à petit, la consolidation se verra au bout de 2 mois après l’intervention. Il ne reste plus qu’à suturer la gencive avec des fils résorbables qui disparaîtront entre 10 jours et 3 semaines. Cette intervention peut durer entre 5 et 10 minutes par dent à extraire, dépendamment des difficultés techniques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.