Un aspect qui distingue le trafic suisse (tant sur les routes que sur les autoroutes) est sans aucun doute le paiement d’une marque en espèces, mieux connue sous le nom de “vignette suisse”. Il s’agit d’un coupon à afficher sur le pare-brise de la voiture et à conserver pendant toute la durée du voyage. Le coupon peut être acheté aussi bien en Italie dans certains bureaux provinciaux de l’ACI qu’à la frontière et en Suisse dans les bureaux de douane, les bureaux de poste et les stations-service. Il coûte 25 euros et est valable du 1er décembre de l’année précédente au 31 janvier de l’année suivante. Soyez prudents, cependant. Si vous voyagez avec une remorque ou une caravane, vous devrez acheter une vignette supplémentaire. Cet autocollant est obligatoire pour équiper votre voiture et prévoit de lourdes pénalités en cas de contrôle, avec des amendes pouvant aller jusqu’à 100 francs suisses. Pour cette raison, vous devez vous assurer qu’il est bien en vue, qu’il est intact et qu’il n’a pas expiré. Si vous décidez de louer un véhicule directement en Suisse, vous aurez la voiture déjà munie d’une vignette au moment de la collecte.
Les plus de mille cinq cents lacs, mais aussi les pistes enneigées et les sentiers de randonnée sans fin des vallées. Sans oublier la vieille ville médiévale magique de Berne ou la Zurich moderne et cosmopolite. Puis Bâle, Lucerne, Genève, Saint-Gall, Coire et Fribourg. La Suisse offre cela et bien plus encore et est une destination parfaite pour ceux qui aiment voyager en voiture.
Mais de quels documents avez-vous besoin pour vous rendre en Suisse ? N’oubliez pas qu’il s’agit toujours d’un pays situé en dehors de l’UE, avec des règles différentes de celles de l’Italie. Ainsi, avant de partir en vacances, assurez-vous d’avoir sur vous tout ce dont vous avez besoin et, une fois en place, faites attention au code de la route pour éviter les amendes.

Voyager en Suisse : obligations, limitations de vitesse, alcool et vignettes

Pour voyager en Suisse, vous avez besoin d’un permis de conduire, d’un certificat d’immatriculation et d’un certificat d’assurance, tandis que ceux qui conduisent un véhicule autre que le leur doivent être munis d’une procuration signée par un notaire pour pouvoir conduire. Le triangle et la veste rétroréfléchissante doivent être utilisés, de même que les ceintures de sécurité. Les sièges pour enfants doivent être utilisés pour les enfants de moins de 12 ans et doivent être fixés dans le siège. Le siège ne doit pas être orienté dans le sens de la marche sur un siège protégé par un airbag avant si l’airbag n’est pas désactivé. L’amende pour le transport d’un enfant de moins de 12 ans non assuré est de 60 francs suisses. Les enfants de tous âges peuvent généralement voyager avec le conducteur. Si la voiture est équipée d’un coussin gonflable, les sièges enfants orientés vers l’arrière peuvent être utilisés, mais seulement si le coussin gonflable du passager avant est désactivé.
Sur les autoroutes suisses, la limite de 120 km/h s’applique généralement, sur les semi-autoroutes, la limite de 100 km/h s’applique, sur les routes principales et secondaires en dehors des localités, la limite de 80 km/h s’applique et dans les localités, la limite de 50 km/h. Toutefois, dans des situations particulières, cette vitesse maximale peut être réduite. Il peut arriver que sur certains itinéraires, la vitesse soit limitée à 80 km/h, voire 60 km/h (peut-être en raison d’une surcharge de trafic, d’une mauvaise qualité de l’air ou pour des raisons de sécurité). En outre, il y a des zones à l’intérieur des localités limitées à 30 km/n ou 20km/h.
En savoir plus pour la location de voitures en Suisse : https://donilocation.ch/