utilisation de la voiture avec la crise

En cette période de crise, les ménages voient leur pouvoir d’achat amputé. Les salaires restent stables tandis que le coût de la vie augmente. On peut remarquer une hausse du carburant qui ne permet plus aux ménages d’utiliser leurs véhicules comme avant, d’autant plus que pour la plupart, ils connaissent des situations instables. Du coup, pour remédier à ce problème tout en gardant une certaine liberté de mouvement, les solutions se multiplient dans l’auto moto et son utilisation.

On remarque notamment une grande expansion du covoiturage sur les petits trajets comme sur les déplacements plus importants. Les sites de covoiturage ont facilité l’accès à ce moyen de faire des économies substantielles en auto moto. On s’organise et même pour aller au travail, des tournées de ramassage se font assez couramment. On peut aussi noter l’apparition de la location de voiture entre particuliers. Si ce système reste encore assez récent, il prend un réel essor. Un certain nombre de personnes n’utilisent pas leur véhicule tous les jours et d’autres ne peuvent se lancer d’une acquisition d’un moyen de transport, du coup la location fonctionne plutôt bien.

Depuis quelques mois, Bolloré lance un concept qui s’appelle Autolib’ et qui n’est pas sans rappeler le système utilisé pour les bicyclettes. Après des débuts un peu difficiles, l’entreprise annonce maintenant avoir franchi le cap des 98 000 utilisations. Pour fêter ce succès, elle offre à son 100 000e utilisateur un an d’abonnement et un diner au Jules Verne, le célèbre restaurant de la tour Eiffel pour deux personnes. Il faut dire que ce système d’utilisation en libre-service d’une voiture électrique offre bien des avantages.

Cet article est tiré du site :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.