Faire un choix est souvent difficile lorsqu’il s’agit de métier. Entre nos passions, nos ambitions de réussite et de bonheur, il n’est pas facile de prendre une décision et de trouver une issue aux dilemmes qui se posent. Et pourtant, il va falloir faire un choix pour décider de l’orientation scolaire à suivre. Vous êtes toujours dans l’hésitation ? Lisez notre guide, on vous donne quelques étapes sur lesquelles réfléchir avant de prendre une décision.

Faire le point sur ses objectifs professionnels

Faire un choix parmi les offres et les orientations disponibles est loin d’être simple. Aussi, pour faciliter cette étape, il faut partir de ses objectifs. Que cherchez-vous à accomplir au travers du métier que vous allez exercer ? Souhaitez-vous intégrer un secteur qui permet une évolution constante et une amélioration continue de vos connaissances ? Ou peut-être cherchez-vous un métier qui propose une rémunération attractive ?

Il est nécessaire de s’informer sur chaque métier pour connaître les responsabilités, les formations à suivre afin d’y accéder, le salaire proposé ou l’âge minimum requis afin d’occuper le poste en question. Sur le web, vous avez de nombreuses plateformes qui proposent des fiches métiers détaillées, conçues pour vous aider à trouver un métier qui vous correspond. En apprenant davantage d’informations sur l’emploi que vous visez, vous saurez s’il vous permettra d’atteindre vos objectifs personnels.

trouver son métier

Se renseigner sur les tendances de l’emploi

L’insertion professionnelle est un paramètre crucial à considérer pour le choix d’un métier. Aussi, avant de choisir une formation, pensez à votre avenir professionnel : est-ce que la formation que vous avez choisie vous permet d’accéder à un secteur qui recrute ? Pour le savoir, vous pouvez vous renseigner sur les tendances du marché de l’emploi. Il suffit pour cela de suivre les offres ou les forums dont les sujets ont trait à l’orientation professionnelle choisie. Il existe également des sites d’orientation qui donnent suffisamment d’informations sur les métiers qui recrutent actuellement. Vous pouvez ensuite réfléchir à comment trouver l’équilibre entre vos passions, vos objectifs et votre besoin d’insertion.

Demander l’aide d’un conseiller d’orientation

Le rôle du conseiller d’orientation est de vous aider à y voir plus clair dans vos objectifs et vos motivations. Il sera à votre écoute afin de mieux comprendre vos doutes et vos questionnements. À partir des informations que vous lui aurez données, il vous donnera les débouchés ou l’orientation possible.

L’avantage est qu’il s’agit d’une personne extérieure, qui pourra vous apporter un regard neuf et objectif. Dans ses analyses, il ne va pas tenir compte des aspirations de votre famille par exemple : il va uniquement se baser sur vos propos et vos perceptions. Grâce à sa position neutre, il saura donc vous apporter de précieux conseils. Pour bénéficier de ce conseil d’orientation professionnelle, vous pouvez vous tourner vers des structures affiliées à l’État ou des établissements privés.

Améliorer sa connaissance de soi

Chaque métier demande des qualités spécifiques. La flexibilité est attendue de vous si vous allez travailler dans le domaine du voyage et du tourisme, la rigueur sera nécessaire pour occuper un poste en ressources humaines, et la discrétion si vous souhaitez intégrer le monde juridique. L’auto-analyse est donc capitale avant de prendre une décision. Cela consiste à faire le point sur ses goûts, ses préférences ainsi que ses qualités et ses compétences, mais il sera également nécessaire d’évaluer ses défauts et ses points faibles. Vous pouvez par ailleurs demander l’avis de vos proches et de personnes qui pourront donner des perceptions objectives.

S’auto-évaluer avec les tests de personnalité

À travers les dizaines ou les centaines de questions proposées, les tests de personnalité vous aident à mieux comprendre votre fonctionnement et vos motivations, afin d’identifier ensuite le métier qui vous correspond. Pour ce faire, ils analysent différents aspects de votre personnalité : votre sens de l’organisation, votre sociabilité, votre dynamisme ou votre autonomie.

Ces tests de personnalité vous permettent ainsi d’avoir une meilleure connaissance de vous-même. Ils vous informent sur les traits de caractère marquants de votre personnalité, sur vos aptitudes et vos centres d’intérêt. Vous pouvez ensuite trouver le métier qui requiert ces qualités et ces aptitudes !

Formation : tenir compte des facteurs environnementaux

Vous limiter à vos objectifs, vos motivations et vos aptitudes pour choisir une orientation n’est pas suffisant. En effet, différents facteurs peuvent entrer en jeu et influencer votre décision. Si la formation désirée n’est par exemple pas proposée près de chez vous, avez-vous la possibilité de partir vivre dans une autre région ou dans un pays ? La formation existe-t-elle à distance ? Vous devez également vous assurer d’avoir les moyens qui permettront de la financer jusqu’à avoir le diplôme souhaité. Enfin, une question que l’on peut oublier au premier abord, mais qui est essentielle : savoir si le métier choisi vous donnera la possibilité de concilier vie professionnelle et personnelle.

Il ne faut cependant pas se faire freiner par ces différentes contraintes. Certaines ont peut-être des solutions, d’autres non. Mais une analyse de la situation s’imposera pour trouver une alternative adaptée.

Rester flexible et développer un plan B

Après coaching et formation adaptée, il est possible de s’orienter vers un métier en particulier en étant certain que c’est bien celui qui nous correspond. Mais au fil des années, on peut réaliser qu’on ne se sent pas épanoui dans cet univers. Bien qu’il s’agisse de votre premier choix, celui qui vous a convaincu au premier abord, inutile de vous forcer si votre environnement de travail ne vous apporte plus le cadre dont vous avez besoin.

Avoir la sensation de s’être trompé de voie est une situation qui arrive à beaucoup de professionnels. En effet, au moment où vous choisissez votre formation, vous n’avez pas vraiment conscience des conditions de travail, et avec le temps, vous évoluez également. Vous pouvez ressentir une certaine déception, de la lassitude ou de l’ennui, l’impression d’un travail vide de sens. C’est le moment de se lancer dans votre plan B. Vous avez peut-être rêvé de tenir votre propre restaurant, votre agence immobilière ou votre cabinet de conseil en image ? Vous pouvez entamer une reconversion professionnelle pour accéder au métier qui fera votre bonheur.

Il n’existe pas de chemin tout tracé qui permet d’accéder au meilleur métier. Il est recommandé de partir d’une bonne analyse en amont pour éviter les voies de garage, néanmoins, il n’y a aucun mal à se tromper : si tel est le cas, rien n’est perdu ! Vous pouvez toujours entamer une reconversion.