décontamination et covid
closeup of a caucasian doctor man holding a world globe with a protective mask with the word coronavirus written in it

La France est sortie de l’état d’urgence sanitaire le 10 juillet 2020, mais ça ne veut pas dire que le coronavirus est parti. Durant les vacances d’été, certains individus ont oublié les gestes barrières, ça a fait augmenter les cas ainsi, beaucoup de personnes redoutent ce qui va se passer à la rentrée. Actuellement, le gouvernement ne cesse de rappeler l’importance des gestes barrières dans les lieux publics. Vous trouverez maintenant les principaux gestes de décontamination à faire.

Les gestes de décontamination en entreprise

Au sein d’une entreprise, la première chose qui incombe au dirigeant est le nettoyage en profondeur des locaux et des surfaces. Ça doit être fait régulièrement pour éloigner tous les risques. Il peut faire appel à une société d’entretien ménager. Il est à préciser que le coronavirus SARS-CoV-2 est sensible aux tensioactifs dans les produits de nettoyage et les désinfectants comme l’eau de Javel à 0,1 % et l’alcool à 70 %. Après, il doit obligatoirement afficher dans les locaux les consignes, notamment les différents gestes barrières à respecter, afin de limiter la propagation du coronavirus. Il doit également approvisionner les installations sanitaires de savons et de papiers à usage unique. Pour le personnel en déplacement ponctuel ou les coursiers, il doit mettre à leur disposition des solutions hydroalcooliques et instaurer différentes mesures pour le respect de la distanciation sociale.

Un employé avec des symptômes évocateurs de la maladie Covid-19

Au cas où un employé présente sur le lieu du travail des symptômes qui laissent penser à la maladie Covid-19, la prise en charge se fait suivant les consignes établies par la cellule de crise en concertation avec le médecin de travail. Cette procédure doit être affichée pour être vue par tous les salariés. L’employé malade sera isolé dans une pièce dédiée ou dans les locaux du service de santé au travail. Il ne doit pas être en contact avec ses collègues et appliquer les gestes barrières. Il faut qu’il prévienne son supérieur hiérarchique qui organise après son retour à domicile. Une fois chez lui, il appelle son médecin traitant, et il ne contactera le 15 qu’en cas d’urgence.

Un rappel des gestes barrières

covidOn sait tous les modes de transmission du coronavirus, et il est essentiel d’appliquer les gestes barrières standards aussi bien au travail qu’ailleurs. Ça consiste à se laver les mains régulièrement avec de l’eau savonneuse ou utiliser un gel hydroalcoolique. Ça implique aussi de porter un masque dans les lieux publics. Mais n’oublions pas les réflexes simples contre la propagation du virus comme tousser ou éternuer dans le coude ou dans un mouchoir à usage unique, saluer sans serrer les mains ou faire les bises, limiter les déplacements et les contacts et garder la distance d’au moins un mètre entre les personnes.