Un rêve de voyage, le safari

Les voyageurs ayant un penchant particulier pour la nature, entre autres la faune et la flore, optent souvent pour un safari. Mais les détails de cette discipline du tourisme méritent d’être bien assimilés, surtout qu’il s’agit d’une aventure passionnante, et en même temps d’un voyage à risques si mal organisé.

Qu’est-ce que le safari ?

A l’origine une expédition d’exploration terrestre, le safari désigne un voyage incluant des séjours touristiques dans des parcs nationaux, où les animaux endémiques vivent en semi-liberté. En d’autres termes, c’est un séjour de découverte des zoos avec des aventures par le biais d’un circuit automobile, en autobus, et même quelquefois à pied dans des zones sécurisées. Depuis quelque temps, l’éco-safari a rejoint le rang des voyages, en prolongement du tourisme éthique ou écologique. Il se pratique, aussi bien en Afrique, qu’en Inde, et au Brésil, comme dans les îles de l’Océan Indien.

Les indispensables d’un safari

Pour un safari, il existe des indispensables à ne pas omettre :
– Une paire de jumelles pour observer les animaux et les oiseaux. De préférence, il devra avoir les caractéristiques 8*35, 9*40 ou 10*50, avec une bonne qualité de l’optique.
– Un appareil à photo disposant de caractéristiques optimales, entre autres, un grand angle et des zooms de 50, 110, 180 à 300 mm pour une bonne prise de photo.
– Des cartes mémoires de réserve, des piles ou batteries de remplacement, ainsi qu’un adaptateur électrique.
– Une lampe de poche rechargeable, avec des batteries de réserve, et frontale de préférence.
– Des lunettes de soleil, des crèmes solaires, des protections solaires (casquettes ou chapeau de soleil).
– Un équipement de protection contre la pluie.
– Des chaussures de sport ou de marche, des sandales.
– Des habits légers en coton pour les grandes chaleurs, et des vêtements chauds tels qu’un polaire, un sweat shirt et des chaussettes épaisses
– Sa boîte à pharmacie individuelle incluant éventuellement des antipaludéens, des anti-inflammatoires, des médicaments contre la diarrhée, des pastilles pour la toux et les maux de gorge, des crèmes pour les piqûres d’insectes, des désinfectants et des antiseptiques.

Selon la destination, des traitements spécifiques peuvent être recommandés pour ne citer que l’antipaludéen et le traitement contre l’hépatite B. Sinon, le traitement contre la fièvre jaune est exigé dans certains pays, tout comme le vaccin contre le tétanos. Par ailleurs, il est préférable de veiller à être immunisé contre la poliomyélite, la typhoïde, la méningite, et les autres maladies tropicales connues.

Dans tous les cas, le safari est une destination assez délicate. En l’occurrence, pour que ce soit une réussite, il est fortement recommandé de faire appel à une agence de voyage qui organise le safari de vos rêves dans le pays que vous désirez !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.