Depuis le 1er juillet 2018, les ressortissants français sont dispensés de visa lorsque le séjour n’excède pas quinze jours. Pour un voyage plus long, le visa est obligatoire et payant. Il existe trois sortes de documents pour le Vietnam : tourisme, affaires et celui pour les Français d’origine vietnamienne. Un système électronique a été mis en place. Grâce à Internet, vous aurez des informations pour savoir comment obtenir un visa pour le Vietnam sur passeport ou un e-visa

Le visa électronique est très pratique

On peut aujourd’hui obtenir un e-visa en ligne. Il est valable trente jours. Après avoir rempli le formulaire, il faudra certains justificatifs comme un passeport valide, deux photos d’identité récentes. Pour obtenir votre visa, vous pouvez aussi passer par une agence. Elle fera les démarches à votre place et vous éviterez ainsi toutes les erreurs. L’e-visa est valable pour une durée de trente jours à compter de la date d’arrivée renseignée lors de votre commande en ligne. Vous ne pourrez effectuer qu’une seule entrée. Si votre dossier est complet, votre e-visa vous sera envoyé sous trois à cinq jours. Actuellement, les frontières sont fermées aux touristes en raison de la pandémie, les visas sont également suspendus.

  • C’est une autorisation délivrée par les autorités vietnamiennes pour l’entrée et le séjour sur le territoire.
  • Il existe deux types de visas, celui apposé sur le passeport et le visa électronique.

Des agences sont à votre disposition pour vous simplifier la tâche. Après avoir regroupé les documents, les professionnels rempliront le formulaire à votre place. L’e-visa représente une solution idéale puisque tout se fait à distance, aucun déplacement n’est nécessaire. Le prix d’un visa peut varier selon le nombre d’entrées et la durée du séjour. Le visa classique de 30 jours est facturé 60 euros, celui de 90 jours est affiché à 80 euros et le visa électronique coûte 24 euros. Si vous passez par une agence, il faudra prévoir des frais supplémentaires.