Le secteur des pompes funèbres rencontre des difficultés en ce qui concerne le recrutement des employés. En effet, ce domaine d’activité ne séduit pas beaucoup de personnes. Le fait de côtoyer la mort chaque jour effraie plus d’une personne et les postulants se font rares. Entre-temps, ce secteur a évolué et l’activité des pompes funèbres s’étend au-delà de la mort. Il existe différents métiers dans le domaine funéraire. Tout commence par la prise en charge du mort jusqu’à l’organisation des obsèques. Découvrez dans cet article les différents métiers disponibles dans les pompes funèbres.

Chauffeur, porteur et fossoyeur 

En général, ces trois professions sont réalisées par la même personne. Le chauffeur est chargé de conduire le corbillard qui transporte le cercueil du mort jusqu’au lieu de la cérémonie d’obsèques. Avant cela, il porte le cercueil avec trois assistants le jour de la cérémonie mortuaire. Le fossoyeur est chargé de creuser la tombe du défunt dans un cimetière choisi par la famille. Il est donc nécessaire que la personne qui joue ce rôle soit irréprochable et qu’il respecte le deuil de la famille et des proches. Pour exercer cette profession, aucun diplôme n’est requis, mais vous devez tout de même suivre une formation de niveau 1. En principe, cette formation est réalisée dans les trois mois qui suivent l’embauche au sein des pompes funèbres. Pour en savoir plus, retrouvez plus d’informations sur ce site.

Graveur et marbrier 

Le graveur est un professionnel qui s’occupe de la confection de la pierre tombale, des plaques funéraires ou tout ce qui est lié aux funèbres. En effet, il inscrit le nom du défunt sur la tombe. Pour exercer ce métier, pas besoin de diplôme, mais une formation de trois semaines est nécessaire dès l’embauche pour se familiariser avec la gravure. Si vous avez des questions supplémentaires, rapprochez-vous d’un spécialiste pour avoir des conseils et astuces pour réussir dans ce métier.