La consommation mensuelle de gaz naturel est mesurée en mètre cube mais la facturation est évaluée en kilowattheure. Un mètre cube correspond en moyenne à un peu plus de 11 kilowattheures. Le montant de votre facture de gaz dépend de trois principaux paramètres : le coût de votre abonnement, votre classe de consommation c’est-à-dire la quantité de gaz utilisée pour vos besoins domestiques et de la tarification en vigueur dans votre commune d’habitation. Les prix pratiqués par votre fournisseur de gaz seront donc soumis à la règlementation étatique ou aux offres de marchés proposées par les sociétés alternatives. Découvrons ensemble combien coûte le gaz en France.

Le prix du gaz de ville

Si vous êtes soumis aux tarifs règlementés, selon votre usage annuel du gaz, il existe quatre bases tarifaires : consommation en-dessous de 1000 KWh, consommation estimée entre 1000 et 6000KWh, consommation évaluée entre 6000 et 30000 KWh et enfin consommation estimée entre 30000 et 300000 KWh. Pour les deux premiers cas, l’abonnement est estimé à 101,76 euros TTC et les deux restantes 248,64 euros TTC. En fonction des communes, les ménages sont classifiés en 6 zones de tarifications suivant la proximité au point d’approvisionnement. Tous les ménages consommant moins de 6000 KWh payent le KWh 0,0759 euros TTC et ceux au-dessus de 6000 KWh payent de la zone 1 à la zone 6 respectivement 0,0512, 0,0519, 0,0526, 0,0533, 0,0541 et 0,0548 euros. Pour connaître votre zone tarifaire, si vous êtes soumis aux offres de marchés, découvrez ce comparateur du prix du gaz de ville

La possibilité de faire des économies

L’ouverture du secteur de la distribution du gaz aux fournisseurs alternatifs a conduit à des tarifications indexées aux tarifs en vigueur ou librement fixé par le fournisseur. Ce qui sur le plan des finances, représente un énorme avantage pour les consommateurs. Il est désormais possible de choisir entre différents fournisseurs celui qui propose l’offre la moins chère.