Comment faire pour ne pas surpayer un bien immobilier ?

0
270
crédits : eric fort

Différents facteurs permettent aujourd’hui de ne pas surpayer le coût d’acquisition d’un bien immobilier. Associés, ces différents facteurs permettent de faire d’énormes économies. Qu’il s’agisse de l’acquisition d’un appartement ou d’une maison, voici quelques astuces pour faire un gain qui se chiffre rapidement à plusieurs milliers d’euros.

La réduction des frais d’acquisition

Tout d’abord, il faut noter qu’il existe des frais qui sont à payer obligatoirement. Il s’agit bien évidemment des taxes et droits qui sont payés pour chaque transaction immobilière. C’est ce qui est inclus dans le calcul des frais de notaire. Ce sont en effet les notaires qui perçoivent les droits de mutation pour l’État et la collectivité.

De plus, en passant par une agence immobilière, il est possible de négocier la commission que cette dernière percevra. D’ailleurs, il est recommandé de demander les conseils d’une agence immobilière pour acquérir un bien immobilier à moindre coût. En effet, les agences immobilières sont libres de fixer le prix de vente qu’ils souhaitent et peuvent dénicher les bonnes affaires dans le milieu de l’immobilier.

Acheter dans un quartier en pleine mutation

La localisation joue un rôle important dans la détermination du prix lors d’une opération d’acquisition. Alors, sachez donc qu’acheter un bien immobilier dans un quartier en pleine mutation est un investissement judicieux. Il est vrai que les acquéreurs achètent des m² à des prix plus raisonnables que dans les quartiers « à la mode ».

C’est une réelle plus-value qu’ils réaliseront ​​le jour de la revente. En effet, les prix du m² augmentent plus vite dans ces quartiers que dans les quartiers déjà élevés. Cependant, certains critères sont indispensables pour la réussite de l’opération.

  • Le quartier doit être bien desservi ;
  • Il doit y avoir la présence d’école, de commerces, de restaurants, de cinémas, d’espaces verts, etc.
  • La qualité du bien immobilier.

Quant à ce dernier élément, il s’agit par exemple de l’exposition, du bruit, de l’épaisseur des murs, etc.

Acheter aux enchères

Les biens mis aux enchères sont toujours en dessous du prix du marché, et ce, peu importe qu’il soit vendu, par un notaire ou un service de noms de domaine ou encore un tribunal. Un autre avantage de ce type de vente est la possibilité d’acquérir des propriétés difficiles à trouver.

Toutefois, pour réussir son achat immobilier il faut veiller à ne pas toujours avoir le dernier mot dans l’enchère. Cela risque de surpayer le bien immobilier. Bien d’autres solutions sont possibles pour acheter un bien immobilier sans payer une grosse somme. Pour s’assurer de payer moins, il est préférable de demander des conseils à une agence immobilière.