conseils après une séance d'épilation

Conseils pour soulager les petits maux provoqués par une épilation.

Quand on se fait épiler, il reste toujours quelques maux causés par l’arrachement des poils. Ces maux sont plus ou moins douloureux selon la zone traitée. Ainsi, on souffrira moins après une séance d’épilation sur les jambes que sur la lèvre supérieure par exemple. Certains endroits de notre corps étant moins innervés que d’autres supportent mieux l’épilation.

Quelques astuces pour soulager la peau après une séance d’épilation.

Après une séance d’épilation, pour éviter les irritations ou tout simplement le picotement désagréable qu’elle engendre, on peut se passer de l’après rasage de son mari. Cette méthode simple est radicale et stoppe la sensation de feu que l’on peut ressentir. Il est aussi possible de passer un corps gras sur la zone épilée. L’huile d’amande douce est un produit parfait pour ce problème mais une autre huile peut aussi bien faire l’affaire. S’il apparaît des rougeur,s il est également recommandé de passer un glaçon sur la zone endolorie. Il agit comme un anti-inflammatoire mis à part que la méthode est tout à fait naturelle.

Éviter définitivement les problèmes de peau suite à l’épilation.

si vous en avez assez de souffrir à chaque fois qu’on vous épile les jambes, le maillot ou les sourcils, vous pouvez recourir à une méthode d’épilation définitive. Ainsi, vos poils seront éradiqués à jamais et terminées les zones irritées suite à une épilation qui ne revient que trop fréquemment. Vous pourrez donc faire partir vos poils définitivement à l’aide de la lumière pulsée. Dans ce cas, vous aurez des séances d’épilation à la lumière pulsée pour un résultat permanent. Cette méthode détruit le pigment du poil qui est la mélanine et réduit votre pilosité jusqu’à 90 %.

Comment est réalisée l’épilation à la lumière pulsée ?

Ce type d’épilation est réalisé à l’aide d’une lampe flash. Le résultat est comparable à celui de l’épilation au laser sauf qu’il est moins permanent. En effet, il faudra faire des séances d’entretien tous les deux ou trois ans seulement. Attention, cette technique ne convient pas aux peaux noires et métisses et les meilleurs résultats se retrouvent sur des peaux très blanches aux poils noirs. Pendant ce traitement, il ne faut pas prendre de capsules pour bronzer ni d’antibiotiques ni d’antidépresseurs. Certains autres médicaments photosensibilisants peuvent aussi laisser des traces sur la peau qui sont indélébiles.

Avec l’épilation à la lumière pulsée, terminées les rougeurs qui font souffrir et les séances à répétitions chez l’esthéticienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.