À l’image d’autres jeux d’argent comme le poker, le blackjack ne repose pas sur la chance, mais sur d’habiles calculs de probabilités. C’est l’un des jeux qui vous permet de réaliser les plus gros gains, pour peu que vous le maîtrisiez, dans un casino ou sur un site de jeux d’argent en ligne. De plus, c’est l’un des jeux les plus éthiques : ici, vous ne jouez pas pour plumer d’autres joueurs, mais pour tenter de battre la banque ! Découvrons ensemble les prérequis pour commencer à amasser les jetons sur les tables.

Introduction au jeu

Tout d’abord, sachez que le blackjack, parfois orthographié « Black Jack », n’est pas originaire des Etats-Unis, comme son nom pourrait le laisser penser, mais de France ! C’est dans les casinos de l’hexagone qu’il fit son apparition dès le XVIIIe siècle. D’abord appelé vingt-et-un, il prendra son nom définitif en s’exportant en Amérique, puis dans le monde entier, où il est désormais l’un des jeux de casino les plus populaires.

Cette popularité s’explique probablement par la relative simplicité du blackjack, mais aussi par les gains importants que peuvent en retirer les joueurs expérimentés, à l’inverse des machines à sous ou de la roulette qui sont, soit plus aléatoires, soit moins lucratifs.

Le but du blackjack est de s’approcher le plus possible, voire d’égaler le score de 21. Pour se faire, le croupier vous distribue deux cartes. Vous pouvez en rester là si les points qu’elles vous accordent s’approchent suffisamment du 21, décider de tirer des cartes supplémentaires, mais aussi doubler votre mise ou encore de la séparer (« splitter ») afin de jouer avec deux mains distinctes. Dans certains casinos, vous pouvez également abandonner et récupérer la moitié de votre mise. Vous vous verrez également parfois proposer une assurance contre un éventuel blackjack du croupier (une défaite assurée pour vous donc !), mais c’est une option qui est généralement déconseillée.

La stratégie de base : incontournable pour gagner durablement

Nous l’avons évoqué en introduction : le blackjack est un jeu de probabilités, une raison pour laquelle il a passionné les mathématiciens qui se sont mis en tête de déterminer la meilleure stratégie pour gagner.

Dans les années 60, le professeur Baldwin fût l’un de ceux-là : à l’aide d’un ordinateur, il compila toutes les situations possibles pour déterminer quelle action le joueur devrait réaliser selon ses cartes, mais aussi celles du croupier, pour gagner.

Reposant sur les probabilités, cette stratégie n’est pas infaillible à chaque main, mais elle vous permet de prendre statistiquement l’avantage sur le long terme. Son grand avantage, c’est sa simplicité : il vous suffit de consulter le tableau, voire de l’apprendre par cœur et de le suivre à la lettre !

Vous l’aurez compris : la colonne située à gauche, ce sont vos cartes, tandis que la ligne supérieure représente la carte visible du croupier. Les instructions visibles en couleur sont simples : « double down » pour doubler, « hit » pour tirer, « stand » pour rester (ne rien faire), « split » pour séparer, « H/P » signifie séparer si vous pouvez doubler et « H/R » abandonner ou tirer.

Pour vous entraîner, vous pouvez jouer quelques parties sur un jeu de blackjack en argent virtuel, en gardant sous les yeux ce tableau.

Apprenez-en plus sur les différentes techniques

Si l’utilisation de la stratégie de base est un incontournable, de nombreuses autres techniques ont été développées au fil des années par d’autres joueurs invétérés et mathématiciens accros au blackjack.

Vous pouvez facilement trouver des explications sur la mise en place de ces stratégies. Celles-ci reposent généralement sur le comptage des cartes, comme le « true count » ou le « hi-low ». Gardez néanmoins à l’esprit quelques informations utiles sur les stratégies qui impliquent de compter les cartes :

  • Le comptage des cartes est certes légal, mais les casinos n’apprécient guère les joueurs qui le pratiquent. Si vous maîtrisez une technique, utilisez-là discrètement lorsque vous jouez au casino, au risque de vous faire mettre à la porte en cas de gains importants !
  • De nombreuses tables de blackjack sont désormais équipées de machines qui mélangent les cartes en continu. Si vous voulez pratiquer le comptage des cartes, évitez ces tables, puisque le mélange effectué rend inopérantes ces stratégies.

Entraînez-vous un maximum, avec de petites mises ou en argent virtuel, jusqu’à ce que vous vous sentiez prêt à battre le croupier !

Cet article est tiré du site :