Comment confier la maintenance informatique de son entreprise ?

L’activité de presque toutes les entreprises modernes dépend de leurs systèmes informatiques, car ils traitent, transmettent et stockent des informations et des données commerciales et professionnelles. Tout problème lié au matériel ou au logiciel utilisé dans l’entreprise peut affecter de manière significative les performances de votre équipement informatique, et avec lui la productivité de vos employés, qui n’ont ni le temps ni les connaissances pour les résoudre. Outre l’impact sur la productivité de l’entreprise, des situations encore plus graves peuvent se produire, qui comportent des risques pour l’existence même de l’entreprise, comme la perte de données et d’informations, les attaques informatiques ou le vol d’informations confidentielles et de secrets industriels. Disposer d’un bon service de maintenance informatique permet de s’assurer que vos systèmes fonctionnent correctement, que la sécurité informatique de votre entreprise est surveillée à tout moment et que tout incident pouvant survenir avec votre équipement informatique sera résolu rapidement et efficacement.

Les services proposés par une société de maintenance informatique

Les services de maintenance informatique vous fournissent les conseils informatiques personnalisés dont vous avez besoin pour le déploiement, la configuration et l’expansion des meilleures solutions d’infrastructure informatique pour votre entreprise.

Les sociétés de maintenance peuvent vous aider dans plusieurs taches :

  • Installation, configuration et maintenance des réseaux informatiques de l’entreprise, afin que l’infrastructure qui supporte vos systèmes informatiques fonctionne de manière optimale.
  • Tâches de maintenance préventive effectuées périodiquement, afin de garantir le bon état et le bon fonctionnement de vos équipements informatiques.
  • Formatage, nettoyage et réglage de vos équipements afin qu’ils soient toujours à jour et actualisés, optimisant ainsi leurs performances et évitant les risques de virus, de logiciels malveillants et de failles de sécurité.
  • Gestion des sauvegardes automatiques (online backup), pour garantir l’intégrité des données de l’entreprise, et la possibilité de les récupérer en cas d’incident avec celles-ci.
  • Surveillance et administration centralisée des systèmes, afin que vous puissiez contrôler de manière unifiée les performances et le fonctionnement de tous les équipements informatiques de votre entreprise

Facteurs à prendre en compte lors du choix d’un prestataire de maintenance informatique

  • Existence et historique de l’entreprise

Avant de confier votre ordinateur à une entreprise de maintenance informatique, assurez-vous de vérifier l’existence et l’historique de l’entreprise. Prenez en compte l’ancienneté de l’entreprise dans le domaine de la réparation d’ordinateurs. Plus la durée est longue, plus le service tend à être efficace. Cela illustre également la consolidation de l’entreprise sur le segment et la solidité de son portefeuille.

  • Emplacement du centre de service

L’emplacement est un autre facteur que les personnes avisées prennent en compte avant d’opter pour un service de maintenance, et ce à juste titre. La proximité géographique vous met toujours à l’aise, que vous souhaitiez inspecter de près les installations et le service de l’entreprise, ou rencontrer le prestataire de services en personne pour connaître ses meilleures offres.

  • Délai de traitement

Bien que le temps de traitement dépende du problème, un bon fournisseur de services de réparation d’ordinateurs s’efforce toujours de vous faire gagner du temps grâce à une réponse rapide et un service opportun. Avant de choisir une entreprise, appelez et vérifiez son délai d’exécution pour résoudre le problème spécifique auquel vous êtes confronté. Vérifiez les détails en consultant les avis de leurs clients précédents.

Housse de génois : comment choisir ?

Opter pour une housse de génois protège votre bateau contre tout affalement de la voile et des rayons ultra-violets brulants. Néanmoins, afin que le modèle choisi soit efficace, il faut essentiellement qu’il s’ajuste près de la voile, facile à installer et utiliser. Comment choisir cet équipement pour profiter de tous ses avantages ?

Se baser sur la circonférence du point d’écoute

Lorsqu’on parle du point d’écoute, il s’agit en fait de l’emplacement sur lequel l’écoute est effectuée. Il est constitué entre autres des écoutes de grande voile, de foc et de spi. C’est un équipement qui sert à fixer l’angle de la voile. Sa surface varie en fonction du type de bateau que vous avez. Elle peut être de 58, 48 ou 38 centimètres. De ce fait, avant de choisir votre housse de génois, prenez en compte cet élément. Afin que la voile soit bien couverte et immobilisée, il faudrait que votre housse corresponde aux dimensions de ce point d’écoute. Si vous êtes dans le besoin et ignorez où commander, achetez avec Sellerie Nautique et toutes vos attentes seront comblées.

Choisir en fonction de la longueur du guindant

Le guindant se trouve sur le mât ou l’étai de la voile d’un bateau. Lorsque le navire fait face au vent, c’est le premier élément à être touché. En raison de cela si vous souhaitez le mesurer, il est préférable de faire appel aux services d’un professionnel. Toutefois, si vous êtes un bricoleur, servez-vous d’un mètre ruban pour le mesurer. Si vous disposez d’un guindant de 14.30 centimètres par exemple, optez pour une housse de 14.50 mètres. En bref, sélectionner une housse de bonne qualité permet d’améliorer les capacités de la voile. De cette manière, vous pourrez profiter de vos loisirs en mer et être à l’abri des imprévus causés par le vent ainsi que des déchets transportés par la pluie.

La Tyrolienne, l’activité incontournable de la saison

0

Tous ceux qui aiment repousser leurs limites et qui adorent les montées d’adrénaline ne pourront pas résister à cette activité de plus en plus tendance, la Tyrolienne. Sur le territoire, de nombreux sites proposent ce type de loisir. Cela ne dure généralement que quelques secondes, mais le plaisir, les sensations et la vue restent uniques.

Pourquoi choisir la Tyrolienne ?

Vous rêvez de voler ? C’est désormais possible durant quelques instants avec la Tyrolienne géante, les frissons sont garantis. Certaines dépassent les 100 km/h, il faut bien s’accrocher. La plus grande Tyrolienne d’Europe se trouve dans la station d’Orcières-Merlette dans les Alpes du Sud. On avance au-dessus des pentes enneigées tout en étant suspendu à un câble et sur plus de 2 km, vous traversez clairement la vallée. On peut même se prendre pour un superhéros. Au viaduc de la Souleuvre, en Normandie, vous pourrez découvrir de multiples activités toutes plus amusantes et impressionnantes les unes que les autres. La Tyrolienne géante en fait partie. Le viaduc de la Souleuvre a été imaginé par Gustave Eiffel au 19e siècle.

  • La Tyrolienne géante vous garantit un voyage dans les airs à plus de 100 km/h.
  • Vous pouvez pratiquer cette activité en solo ou à deux et voler sur plus de 400 mètres.
  • Équipé d’un harnais à plus de 60 mètres de haut, vous pourrez vous élancer dans le vide en toute sécurité.

Une fois que vous aurez testé la Tyrolienne, vous pourrez essayer d’autres loisirs comme le saut à l’élastique, pendulaire, la balançoire géante. À partir de 39 euros, vous pourrez durant quelques secondes oublier le quotidien et vous envoler dans les airs avec la Tyrolienne. Grâce à cette activité, vous apprécierez les sensations ainsi que le paysage. Vos seules préoccupations seront le plaisir, la détente. C’est bientôt les vacances, pourquoi ne pas faire un détour au viaduc de la Souleuvre ?

Quand faire l’entretenir de son véhicule ?

Un véhicule constamment entretenu est un véhicule qui fonctionne correctement et plus longtemps. Mais lorsqu’on possède un véhicule, il n’est souvent pas évident de savoir à quel moment il est indispensable de faire son entretien. Quand faut-il faire l’entretien de son véhicule ? On vous en parle dans cet article.

Quelle est la fréquence idéale pour faire l’entretien de son véhicule ?

Généralement, il est recommandé de faire l’entretien de votre auto une fois par an. Toutefois, la révision d’une voiture varie selon d’autres éléments importants comme le type, l’âge et le kilométrage. Dans la majorité des cas, il est conseillé de faire le petit entretien de votre voiture tous les 15 000 km ou tous les ans. Et le grand entretien tous les 30 000 km ou tous les 2 ans.

Par ailleurs, pour bien faire l’entretien de votre véhicule, il faut un cadre adapté et des outils adéquats. Si vous n’en disposez pas, vous pouvez louer un garage automobile pour profiter d’un espace professionnel et du matériel nécessaire à un bon entretien de votre voiture. En plus, vous pouvez bénéficier des conseils du garagiste pour réaliser vos révisions en toute sécurité.

Quelles différences entre le petit entretien et le grand entretien ?

Le petit entretien d’un véhicule comprend en général les opérations d’entretien telles que :

  •  La vidange du moteur, le renouvellement de l’huile de moteur ;
  •  La vérification du niveau d’huile et du niveau de refroidissement ;
  •  L’inspection ou le contrôle des freins ;
  •  La vérification de l’état de la batterie ;
  •  Le contrôle des phares ;
  •  Le remplacement du filtre à huile ;
  •  La vérification des essuie-glaces et leur remplacement si nécessaire.

Quant au grand entretien, il correspond à l’ensemble des opérations réalisées durant le petit entretien en plus des révisions suivantes :

  •  Le changement du filtre à air ;
  •  Le remplacement du filtre à pollen ;
  •  Le remplacement des bougies (spécialement pour les voitures qui utilisent de l’essence) ;
  •  La vérification du pot d’échappement ;
  •  Le contrôle des amortisseurs et des pneus.

Tous ces types d’entretien sont importants pour prolonger la vie de votre véhicule et faire des économies, cliquez ici pour en savoir plus. Mais il est aussi nécessaire de renseigner chaque opération de révision dans le carnet d’entretien.

Le carnet d’entretien

Chaque véhicule est livré avec un carnet d’entretien fourni par le constructeur pendant son achat. Il doit obligatoirement suivre et accompagner la voiture pendant toute sa vie, même s’il change de propriétaire. Il s’agit d’un document utile et primordial que vous devez toujours laisser dans la boîte à gants.

Le carnet d’entretien sert à renseigner toutes les réparations ou opérations de maintenance effectuées. Grâce à lui, vous avez toutes les informations concernant les différentes révisions qui ont été réalisées sur votre véhicule. De fait, il vous permet de déterminer la date du prochain entretien. Vous devez donc présenter le carnet d’entretien de votre voiture au garagiste à chaque occasion. Il y mentionnera la date, le kilométrage, les différentes révisions réalisées et apposera son cachet.

Pourquoi le recouvrement d’impayés explose-t-il en France ?

Payer une facture en temps et en heure devient de plus en plus problématique pour de nombreux foyers de l’Hexagone. Il suffit de regarder les chiffres liés aux impayés en France ces dernières années pour comprendre que le phénomène n’épargne personne. Si le contexte est délicat pour les débiteurs, la situation est aussi complexe pour les créanciers. Seul hic, ces derniers ont de plus en plus de mal à se faire rembourser. Sauf si on applique certaines méthodes particulières. Coup de projecteur sur le boom des impayés dans l’hexagone.

L’option à l’amiable

En posant la question à tous les experts du secteur, on s’aperçoit très vite que la meilleure option reste le recouvrement à l’amiable. Afin de faire baisser la tension et trouver une alternative valable pour les deux parties, cette solution est plus pacifique que procédurière. Des dispositions légales aux relances par courrier et téléphone en passant par la mise en demeure puis le rendez-vous physique, rien n’est oublié. Le recouvrement d’impayés n’a jamais été aussi simple. Mais attention, car ce genre de procédure peut vous prendre beaucoup de temps et d’énergie.

Des formules adaptées

Pour optimiser ses chances de réussite, certains cabinets spécialisés proposent des formules adaptées aux besoins de tous les créanciers. Payés au résultat, ces pros du recouvrement ont un intérêt commun évident avec les créanciers. Outre le recouvrement à l’amiable, le volet judiciaire peut être étudié par ce genre de cabinet. En dépit de certaines idées reçues, il n’est pas obligatoire d’avoir un budget XXL pour solliciter ces experts. Un rapide coup d’œil aux tarifs en vigueur vous fera comprendre que ce marché se démocratise un peu plus chaque jour. Conséquence, la grille de prix est abordable pour tous les budgets. Un dernier paramètre qui pourrait bien faire la différence dans l’esprit de certains chefs d’entreprise ou de certains particuliers.

Parrainage Sorare : une carte gratuite accessible

Mélange entre gestion d’un portefeuille d’actifs et football manager, Sorare fait partie des plateformes de NFT (Token non fongible) les plus prisées et les plus populaires de la BlockChain.

Quels critères prendre en compte pour la location d’un espace de travail ?

Que vous soyez une entreprise ou un travailleur indépendant, il peut arriver que vous ayez besoin d’un espace de travail pour mener à bien vos activités. Cela dit, notez que pour que l’espace de travail vous soit agréable et vous assure une productivité optimale, son choix devra être fait en considérant quelques critères importants. Quels sont donc les éléments à prendre en considération pour louer un espace de travail ? Cet article vous répond.

Une bonne connexion Internet

Avant de louer un espace de travail, il faudrait d’abord vérifier si ce dernier est doté d’une bonne connexion Internet. Il s’agit en effet d’un paramètre très important, car la connexion Internet constitue un outil indispensable pour communiquer avec vos clients et pour bien gérer votre activité.

De plus, rappelez-vous que votre présence en ligne revêt également une importance capitale que vous devez superviser. Compte tenu de cela, vous pouvez opter par exemple pour la location d’espaces de travail haut de gamme. N’hésitez pas non plus à consulter les avis d’anciens utilisateurs concernant le débit de la connexion Internet disponible sur les espaces en vue.

Le prix de la location

Pour bien choisir votre espace de travail, vous devez aussi tenir compte du coût de la location. En réalité, les prix proposés pour la location de ce type de locaux varient en fonction de l’emplacement desdits espaces, et de leurs spécificités. Certains locaux présentent des contrats fixes dont les modalités varient selon la durée choisie.

Il peut s’agir d’un contrat de location d’un mois, de trois mois ou de six mois selon le cas. Notez d’ailleurs que vous avez aussi la possibilité de signer des contrats de location échelonnés sur le long terme. En outre, sachez que certains espaces de coworking proposent des tarifications à l’heure, à la journée ou encore à la semaine. Vous pouvez donc choisir l’option qui vous convient le mieux en considérant vos réels besoins.

Les horaires d’ouverture

Compte tenu des spécificités de votre activité, vous pourriez avoir besoin d’effectuer des travaux à certaines heures précises. Il est de fait important de tenir compte de la plage horaire au cours de laquelle l’accès à votre espace de travail est autorisé. Cela vous permettra de choisir un lieu dont les horaires d’ouverture correspondent à vos horaires de travail.

Les équipements disponibles


Avant de louer un espace de travail ou de coworking, il est également utile de tenir compte des différents équipements mis à votre disposition. Généralement, la plupart de ces espaces de travail disposent d’équipements tels que des ordinateurs, des imprimantes ou encore des photocopieurs. Ceux-ci peuvent aussi vous être très utiles durant la réalisation de vos tâches.

Top 5 des filières universitaires permettant d’avoir rapidement son premier emploi

Le mode de recrutement de plusieurs entreprises se base dans la plupart des cas sur le diplôme des candidats. Du bac + 3 au bac + 5, la sélection assez sévère afin de dénicher le profil parfait pour le poste donné. Cependant, il existe des filières universitaires qui augmentent les chances du candidat de trouver un emploi.

Le Cursus Master en Ingénierie (CMI)

Le cursus master en ingénierie est une innovation dans le milieu de l’enseignement français. On doit sa création à l’association de plusieurs universités de recherche en 2012. La formation est calquée sur celui des écoles d’ingénieurs d’orientation post-bac et dure cinq ans. Les apprenants en ressortent spécialistes en :

  • Aéronautique ;
  • Environnement ;
  • Électronique ;
  • Mathématiques ;
  • Géosciences ;
  • Énergie ;
  • Physique.

Ce sont toutes des spécialités très prisées dans le milieu de l’emploi.

Les cursus MIAGE

Ces masters professionnels forment des spécialistes dans le domaine de l’informatique appliquée à la gestion des entreprises. C’est un profil très recherché sur le marché. Pour bénéficier de cette formation, l’apprenant peut se rapprocher de l’une des vingtaines d’universités en France qui la proposent, dont 7, en région parisienne. Même si le cursus actuel recommande un master, il est déjà possible de se faire recruter avec un bac + 2.

DESMA, le master de management stratégique des achats

Dispensé par l’IAE de l’université de Grenoble depuis 40 ans, ce master 2 jouit d’une très bonne notoriété dans le milieu de l’emploi. La raison de ce succès est que le DESMA propose des formations stratégiques en entreprise. Lors de la sélection des fournisseurs effectuée par les professionnels d’achats, les prix et les délais de livraison sont négociés. C’est une fonction souvent négligée par certaines écoles de commerce. Or elle est d’autant plus importante dans une économie mondialisée.

Le CMI IMSAT

Inscrit dans le cadre des Cursus master en ingénierie, ce master propose une spécialisation dans l’aéronautique. Il est à noter que cette filière est proposée par une seule université (Bordeaux I). De plus, l’aéronautique est un secteur de pointe dans lequel l’intervention des experts et intérieurs très spécialisés est vivement souhaitée.

Le master CCA

Il s’agit d’un master proposé par de nombreuses universités, IAE et écoles de management universitaires. Parmi les filières donnant vite du travail dans le domaine de la comptabilité, cette dernière est très prisée par les professionnels du chiffre. En effet, il forme aux métiers de comptabilité, de gestion, de finance et d’audit. L’avantage c’est que les débouchés sont vastes. Avec cette formation, il est possible d’intervenir dans des services comptables et financiers de nombreuses entreprises et les cabinets comptables.

Comment faire pour ne pas surpayer un bien immobilier ?

Différents facteurs permettent aujourd’hui de ne pas surpayer le coût d’acquisition d’un bien immobilier. Associés, ces différents facteurs permettent de faire d’énormes économies. Qu’il s’agisse de l’acquisition d’un appartement ou d’une maison, voici quelques astuces pour faire un gain qui se chiffre rapidement à plusieurs milliers d’euros.

La réduction des frais d’acquisition

Tout d’abord, il faut noter qu’il existe des frais qui sont à payer obligatoirement. Il s’agit bien évidemment des taxes et droits qui sont payés pour chaque transaction immobilière. C’est ce qui est inclus dans le calcul des frais de notaire. Ce sont en effet les notaires qui perçoivent les droits de mutation pour l’État et la collectivité.

De plus, en passant par une agence immobilière, il est possible de négocier la commission que cette dernière percevra. D’ailleurs, il est recommandé de demander les conseils d’une agence immobilière pour acquérir un bien immobilier à moindre coût. En effet, les agences immobilières sont libres de fixer le prix de vente qu’ils souhaitent et peuvent dénicher les bonnes affaires dans le milieu de l’immobilier.

Acheter dans un quartier en pleine mutation

La localisation joue un rôle important dans la détermination du prix lors d’une opération d’acquisition. Alors, sachez donc qu’acheter un bien immobilier dans un quartier en pleine mutation est un investissement judicieux. Il est vrai que les acquéreurs achètent des m² à des prix plus raisonnables que dans les quartiers « à la mode ».

C’est une réelle plus-value qu’ils réaliseront ​​le jour de la revente. En effet, les prix du m² augmentent plus vite dans ces quartiers que dans les quartiers déjà élevés. Cependant, certains critères sont indispensables pour la réussite de l’opération.

  • Le quartier doit être bien desservi ;
  • Il doit y avoir la présence d’école, de commerces, de restaurants, de cinémas, d’espaces verts, etc.
  • La qualité du bien immobilier.

Quant à ce dernier élément, il s’agit par exemple de l’exposition, du bruit, de l’épaisseur des murs, etc.

Acheter aux enchères

Les biens mis aux enchères sont toujours en dessous du prix du marché, et ce, peu importe qu’il soit vendu, par un notaire ou un service de noms de domaine ou encore un tribunal. Un autre avantage de ce type de vente est la possibilité d’acquérir des propriétés difficiles à trouver.

Toutefois, pour réussir son achat immobilier il faut veiller à ne pas toujours avoir le dernier mot dans l’enchère. Cela risque de surpayer le bien immobilier. Bien d’autres solutions sont possibles pour acheter un bien immobilier sans payer une grosse somme. Pour s’assurer de payer moins, il est préférable de demander des conseils à une agence immobilière.

Guide d’achat d’une vasque

Actuellement, la vasque est devenue un équipement sanitaire très populaire grâce à ses critères. Elle est appréciée par les constructeurs et les propriétaires de bâtiments modernes parce qu’elle a une apparence qui amplifie l’esthétique de tous types de salle de bain.