Cette intervention a une double valeur : purement esthétique, car elle peut aider à modifier les traits du visage, en corrigeant les imperfections du profil nasal et/ou fonctionnelle, car elle corrige toute anomalie de la cloison nasale, en améliorant la respiration. L’évaluation préopératoire est très importante. Elle doit être effectuée en tenant compte des attentes de chaque patient et en considérant les implications psychologiques qui peuvent résulter d’une modification, même substantielle, des traits et du profil du visage.
Cependant, la possibilité de modifier la géométrie du nez ne dépend pas seulement des attentes esthétiques du patient, mais aussi de la fonction respiratoire et des caractéristiques des tissus en fonction de l’âge et du sexe des patients.

L’approche chirurgicale de la rhinoplastie peut être réalisée par les narines ou par une technique ouverte, par une petite incision entre les narines ; le composant ostéo-cartilagineux est alors séparé de la peau sus-jacente et modifié dans sa forme.

La rhinoplastie est pratiquée sous anesthésie générale ou locale avec sédation, chirurgie de jour ou éventuellement avec une hospitalisation de nuit. L’opération est généralement indolore et peut s’accompagner d’un gonflement de la zone traitée. La pyramide nasale est convenablement protégée par un petit plâtre ou une coque en plastique thermoformée dans la période post-opératoire immédiate.

La mise en place de tampons pendant 2 à 3 jours réduit les saignements postopératoires et constitue donc une précaution nécessaire pour éviter les complications ; leur présence n’est pas douloureuse, mais nécessite évidemment de respirer par la bouche. L’enlèvement du plâtre et des patchs a lieu environ 8 jours après l’opération et le patient est généralement déjà présentable, parfois le gonflement et les ecchymoses peuvent durer 2 à 3 jours.
Les activités quotidiennes normales peuvent être reprises au bout d’une semaine, tandis que pour reprendre les activités sportives il faut attendre environ un mois, ainsi que le port de lunettes.

Dès l’enlèvement de la craie, il est possible de voir la nouvelle forme du nez, qui va cependant se consolider jusqu’à devenir définitive après environ 6 à 9 mois.