gérer une entreprise individuelle

Se lancer en affaires n’est pas chose facile, et cela est d’autant plus complexe de le faire en contexte d’immigration. En effet, la méconnaissance des différentes options d’exploitation constitue un des nombreux défis qu’un entrepreneur seul doit relever pour tirer parti d’une entreprise en contexte étranger. Si vous désirez partir en affaires au Canada, CliquezJustice.ca constitue une bonne façon de recueillir des renseignements primordiaux relatifs aux entreprises en contexte canadien. Ainsi, deux options sont recommandées si vous désirez exploiter une entreprise seul : l’entreprise individuelle ou la société par actions.

Le statut de travailleur autonome : les avantages et les inconvénients

L’exploitation d’une entreprise individuelle est recommandée pour les individus désirant exploiter une entreprise seuls. Nombreux sont ceux qui choisissent cette voie, car le statut de travailleur autonome comporte des avantages significatifs tels que :

  • le fait d’être son propre patron, de décider soi-même de la structure de l’entreprise et de son emploi du temps;
  • le démarrage d’une telle entreprise est généralement peu coûteux;
  • les frais relatifs au fonctionnement sont moins importants que les frais d’exploitation d’une société par actions;
  • les avantages fiscaux uniquement disponibles pour l’exploitant d’une entreprise individuelle;
  • la totalité des actifs et des revenus appartiennent à l’individu qui opère l’entreprise.

Or, relativement au fait que l’entreprise individuelle n’a pas une entité juridique distincte de l’entrepreneur qui la crée, ce type d’entreprise comprend également des inconvénients tels que :

  • la perte des revenus personnels du travailleur autonome dans l’éventualité où l’entreprise individuelle contracte des dettes qu’elle n’est pas en mesure de rembourser ;
  • l’augmentation des impôts pour l’individu qui exploite une telle entreprise, étant donné que les revenus lui appartiennent en totalité ;
  • la disparition de l’entreprise au moment du décès du travailleur autonome.

La société par actions : une autre option pour les entrepreneurs seuls

Les coûts relatifs à l’entreprise individuelle vous semblent trop élevés pour les bénéfices ? Vous pourriez vous tourner vers la société par actions, communément appelée compagnie, où l’individu est propriétaire d’une fraction de l’entreprise en fonction de la proportion du nombre d’actions qu’il détient. Aussi, lorsque les profits de l’entreprise sont redistribués, l’actionnaire reçoit des dividendes relatifs à sa part d’actions.

Il est important de mentionner que différentes lois régissent les sociétés par actions, selon le régime (fédéral ou provincial) en vertu duquel elles sont constituées.

La société par actions : les avantages et les inconvénients

La société par actions pour l’entrepreneur seul comporte certains avantages, tels que :

  • l’entité juridique distincte que possède l’entreprise, contrairement à l’entreprise individuelle;
  • la responsabilité des actionnaires est limitée au montant initialement investi, dans l’éventualité où l’entreprise fait faillite;
  • la somme d’impôt est moins importante pour la compagnie que pour le travailleur autonome;
  • le financement est normalement plus aisé pour ce type d’entreprise que pour l’entreprise individuelle;
  • la société continue d’exister dans l’éventualité du décès d’un l’actionnaire.

Par ailleurs, elle comporte des inconvénients tels que :

  • les frais associés au démarrage d’une telle entreprise sont plus coûteux que celui des autres entreprises;
  • la charge et les frais administratifs annuels peuvent être importants;
  • la structure de la société est complexe et régie par des lois;
  • les crédits d’impôt pour le travailleur autonome ne s’appliquent pas;

Souhaitons que la comparaison des deux types d’entreprises vous permette de faire un choix éclairé quant à vos projets d’avenir !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.