Nous devons tous passer plus ou moins notre vie à travailler. En clair nos plus belles années, on ne les vit pas avec ses proches, mais plutôt avec ses collègues. C’est ainsi, mais nous pouvons tout de même profiter de nos congés pour faire de beaux voyages en famille, ou bien pour prendre soin de nos maisons. Cela dit, c’est d’autant plus vrai lorsque nous ne travaillons plus parce qu’enfin nous avons le droit de prendre notre retraite. Encore faut-il pouvoir compter sur des moyens financiers suffisants pour réaliser tous nos rêves, une fois retraités.

Préparer sa retraite avec le 3e pilier

Les deux premiers piliers de la retraite sont, en Suisse, calculés :

  • en fonction du nombre d’années que l’on a travaillé sur le sol helvétique, pour le premier
  • selon le plan de prévoyance qui a été sélectionné par les employeurs – pour les salariés – ou par la caisse de pension – pour les indépendants – en ce qui concerne le deuxième.

Le montant du troisième, lui, est fonction de ce que la personne a réussi à mettre de côté, dans le cadre de son épargne retraite. Pour en connaître le montant exact, le recours à un calculateur de 3ème pilier est l’assurance que l’on sache sur quelle somme on va pouvoir compter au final.

Que faire une fois à la retraite ?

En fonction du montant que l’on va percevoir mensuellement, quand on sera pour de bon à la retraite et libre de ses mouvements, on pourra envisager plus ou moins de loisirs, ou encore d’investissements. En effet si l’on peut à la fois se faire plaisir et penser aux autres, en investissant dans l’immobilier par exemple, pour le bien de ses petits-enfants, c’est le meilleur des cas. En revanche pour cela il faut être assuré d’avoir choisi, en amont, les meilleurs produits du marché pour son troisième pilier.