Dans certaines situations, il est demandé de faire une hypothèque sur un ou plusieurs biens immobiliers pour garantir la souscription d’un crédit. L’organisme prêteur se réserve alors le droit de procéder à la saisie du ou des biens mis en hypothèque dans le cas où l’emprunteur se retrouve dans l’impossibilité de respecter les échéances de remboursement tels que définis dans le contrat de crédit. Toutefois, avant de recourir à la saisie du ou des biens hypothéqués, les banques ont tendance à privilégier des solutions amiables. 

Ce qu’il faut savoir de l’hypothèque

Pour résumer, l’hypothèque pour sa mise en place nécessite des frais que doit régler l’emprunteur. Il dure aussi longtemps que le crédit ne sera pas remboursé dans son intégralité. Dans certains cas, l’hypothèque peut avoir une durée de 50 ans. Cependant, il peut être levé à tout moment comme par exemple dans le cas de la vente du ou des biens immobiliers mis en hypothèque. Pour votre information, sachez que le prêt hypothécaire est généralement compris entre 70 et 80% de la valeur totale du bien mis en hypothèque. Vous pouvez procéder à une simulation de prêt hypothécaire pour avoir toutes les informations.

Qui peut souscrire un crédit hypothécaire ?

Est éligible au prêt hypothécaire toute personne ayant la France pour résidence fiscale et étant propriétaire d’un ou de plusieurs biens immobiliers dans l’Hexagone. Le prêt hypothécaire peut servir pour l’acquisition d’un autre bien immobilier en France ou encore à l’étranger. Il est souvent utilisé par les seniors pour garantir leur prêt. On peut également recourir au prêt hypothécaire pour réaliser un rachat de crédits ou la restructuration d’un prêt en cours. Il est également possible de bénéficier d’un crédit hypothécaire pour obtenir de l’argent de sa banque dans le cas d’un crédit pour l’achat d’une voiture ou pour toute autre raison.