actions en bourse
Crédits : Twenty20

La bourse fait partie des placements rentables avec un gain en moyenne de plus de 7 % par an, et ce, depuis une centaine d’années. Si vous souhaitez entrer dans cet univers en tant qu’investisseur, sachez qu’afin de maximiser votre rendement, vous ne devrez pas acheter n’importe quoi. Afin de réussir dans la bourse, on vous donne divers conseils pour bien choisir vos actions.

Bien analyser l’évolution du BAP (Bénéfice par action)

Le BPA est un critère essentiel à considérer, car c’est l’élément éminent de la hausse du cours d’une action en bourse, et donc, la création de la valeur ajoutée. Cependant, un BPA excellent sur un an ne veut pas dire qu’une action est de bonne qualité, pour éviter les mauvaises surprises, il faut analyser le cycle économique, entre 7 et 10 ans. Il faut que la tendance soit en hausse, car vous achetez une action suivant son avenir. Mais faites attention, d’intéressants bénéfices dans le passé ne prédisent pas les performances futures. Vous pourrez acheter en ligne amazon, car c’est l’un des e-commerces les plus rentables partout dans le monde.

La concurrence

bourse
Crédits : Twenty20

Avant de procéder à l’achat d’une action en bourse, vous devrez savoir sa position concurrentielle dans son secteur. Privilégiez les leaders de marché, c’est opter pour les entreprises avec une bonne présence à l’échelle internationale, celles dont la majorité des personnes s’identifient. Néanmoins, ça ne veut pas dire que vous êtes obligé de prendre le numéro un, choisir le second ou le troisième ne signifie pas que vous faites une erreur. Dans le même volet, prenez en considération l’analyse graphique. Sur une période longue, l’évolution graphique d’une action en bourse permet de savoir si c’est une valeur à acquérir ou non.

La pérennité financière

Nouveau dans le monde de l’investissement en bourse, vous regardez ce que les médias financiers disent pour en savoir davantage sur le secteur. Ces derniers parlent de gearing (dette nette/capitaux propres) afin de jauger la pérennité financière d’une entreprise. Plus le ratio est bas, plus c’est mieux, mais attention, car c’est un ratio pas très pertinent. Vous devrez savoir que les médias financiers minimisent le niveau de la dette en retranchant avec la trésorerie, et ça donne la dette nette. Mais encore, le gearing annonce si l’entreprise opte davantage pour la dette que les capitaux propres pour le financement de son activité.

Ce qu’il ne fait pas faire

Dans votre choix d’action en bourse, évitez les entreprises, dont l’État est actionnaire ainsi que celles qui dépendent trop des décisions politiques (services collectifs, médias, bâtiment et défense). Vous devrez aussi oublier les entreprises qui reposent sur un avantage concurrentiel sur les prix tout comme les actions qui vous paraissent trop familières avec un business trop simple à comprendre et des profits prévisibles. Ne vous tournez pas aussi sur les start-ups cotées en bourse qui ne sont pas bien rodées concernant la communication financière et qui ont un avenir non prévisible. Notre dernier conseil dans le choix de vos actions est d’oser le marché international. D’ailleurs, vous avez la possibilité d’investir dans une quinzaine de pays sans subir un risque de change.