qu'est-ce que la traduction assermentée

Un traducteur assermenté est, dans certains pays, connu comme traducteur interprète expert. Dans ces pays, il travaille avec les administrations chaque fois qu’un besoin d’interprétation ou de traduction se fait sentir. Il peut donc être appelé en cas de garde à vue, des interrogatoires, les enquêtes, les audiences, les écoutes téléphoniques, les traductions de fichiers. Les agences de traduction ont des spécialistes dans plusieurs domaines et plusieurs langues. Intéressons-nous particulièrement à Protranslate.net – traducteur assermenté français anglais.

Que fait-il concrètement ?

Le traducteur assermenté français anglais peut travailler avec des affaires administratives et judiciaires, traduisant des documents juridiques et officiels, dans le cas de procédures pénales. Pour le grand public, un traducteur assermenté français anglais intervient sur la traduction certifiée des documents officiels : permis de conduire, actes de procédure, diplômes, statuts, documents comptables, testaments, jugements, contrats de notaire. Lorsque vous êtes traducteur assermenté français anglais, ce statut spécifique fait de vous une personne autorisée à certifier la conformité d’un document traduit à l’original. Afin de certifier le document, un traducteur interprète assermenté appose son sceau, sa signature et son numéro de commande unique sur les documents traduits et originaux.

Que faut-il pour devenir traducteur assermenté ?

Concrètement, il n’existe pas de programme de formation ni de diplôme spécifique pour les traducteurs interprètes. Il n’y a même pas de niveau d’éducation requis pour être traducteur assermenté français anglais. Si vous êtes citoyen français et adulte avec un casier judiciaire vierge, vous pouvez postuler pour faire des traductions en anglais. En France, pour mériter ce titre, vous devez être sélectionné par la Cour d’appel et vous n’êtes pas toujours le seul à vouloir ce titre. Mais en suivant certaines étapes, vous pouvez vraiment être plus concurrent. En effet, pour devenir traducteur assermenté français anglais, vous devez évidemment maîtriser au moins l’anglais. Vous devrez donc commencer par une maîtrise en langues étrangères ou un diplôme d’une école spécialisée.

Gagner en expérience professionnelle et postuler

Lorsque vous réussissez à obtenir un diplôme d’interprète-traducteur, ne vous précipitez pas. Vous augmenterez vos chances en acquérant de l’expérience en tant que traducteur professionnel. Rejoignez une agence de traduction professionnelle. Cela vous permettra d’avoir une expérience plus diversifiée. Et lorsque vous aurez acquis les notions d’un bon traducteur, vous pouvez alors postuler auprès du procureur général.

Envoyez votre candidature au procureur général près la Haute Cour après l’avoir minutieusement remplie. Avant votre assermentation vous passerez probablement par une enquête de moralité. S’il est concluant, vous pourrez alors être convoqué au poste de police ou à la gendarmerie afin de vérifier certaines informations. Vous pouvez également être convoqué devant la Haute Cour pour toute dernière information complémentaire liée à l’enquête. Enfin, la police transférera votre candidature au poste de traducteur interprète assermenté à la Cour d’appel de votre district.

Si vous êtes sélectionné pour être traducteur assermenté français anglais, la Cour d’appel de votre résidence vous convoquera à prêter serment. Vous aurez alors obtenu le titre de traducteur assermenté. En France, l’assermentation a une durée de cinq ans renouvelable. Dès que vous y êtes confirmés, vous serez alors inscrit sur la liste nationale officielle des traducteurs assermentés, présentée dans l’annuaire des interprètes assermentés en France.