Monde de la restauration : pourquoi ont-ils du mal à recruter ?

0
81
recherche d'emploi
Crédits : Pixabay

Parmi les offres d’emploi qu’on trouve dans les annonces, celles de la restauration font partie de celles qui ne trouvent pas preneur. Et c’est un phénomène qui ne date pas d’hier. En effet, depuis le début de l’année 2020, le monde de la restauration n’attire plus que ceux qui sont dans la nécessité. La plupart des chômeurs préfèrent postuler ailleurs au lieu d’entrer dans ce secteur. Mais pourquoi le monde de la restauration n’intéresse-t-il plus ? Pourquoi ont-ils du mal à recruter ? On en parle dans cet article.

Pourquoi le monde de la restauration peine-t-il à recruter ?

Aujourd’hui, plus de 200 000 emplois ne trouvent pas preneurs dans le secteur de la restauration. Et malgré le fait qu’il n’y a pas assez d’offres dans les autres secteurs, les jeunes diplômés et les sans-emploi préfèrent agrandir le rang des chômeurs, plutôt que rejoindre ceux qui évoluent dans la restauration. Il faut savoir qu’il existe de nombreuses raisons qui font que le secteur de la restauration n’arrive pas à recruter. En haut de la liste, on a les salaires en berne. Effectivement, le secteur de la restauration fait partie des secteurs où on travaille pour survivre. Et ce, malgré les horaires difficiles. Pourtant, travailler dans la restauration est assez pénible, quel que soit le poste. Une fois la porte du restaurant franchie, on commence à travailler. Et on ne peut respirer un peu que pendant les heures de pause. En somme, le travail est dur et le salaire moyen. Et c’est tout à fait normal si la plupart des salariés tombent malades facilement. Contrairement à ceux qui travaillent dans un bureau, ils passent leur journée debout. Et malgré le fait qu’ils travaillent dans la restauration, ils mangent peu. Avec le salaire de misère qu’ils reçoivent, ils ne peuvent pas se permettre de s’offrir une alimentation saine. Selon la médecine au travail à Paris, les conditions de travail de ceux qui évoluent dans la restauration font partie des raisons qui repoussent les sans-emploi.

La restauration, un secteur en déclin

restauration
Crédits : Pixabay

Actuellement, la restauration manque de bras. Alors qu’on est en plein saison estivale, les restaurateurs se trouvent confrontés aux difficultés de recrutement. Selon Sabine Ferrand, Présidente de l’Union des métiers de l’hôtellerie (UMIH) : « Ce sont des difficultés récurrentes qui existent depuis 2018 et se sont développées après la crise sanitaire ». D’après cette dernière, il existe environ 8 000 postes à pourvoir dans la restauration. Et cela est dû en grande partie au fait que beaucoup d’employés ont décidé de démissionner après la crise du Covid-19. En effet, ces derniers se sont positionnés différemment sur leur carrière professionnelle. Aujourd’hui, ces problèmes inquiètent vraiment les restaurateurs. Si cela continue, ils risquent de ne plus avoir d’employés dans les mois à venir. Selon Sabine Ferrand : « Ça met la saison en péril, mais surtout ça met les entreprises en difficulté sur du plus long terme, explique-t-elle. Parce que si vous êtes obligé de fermer une journée de plus ou de fermer le soir, car vous ne trouvez personne pour travailler le soir, votre modèle économique n’est plus valable ».