Lorsque vous êtes travailleur indépendant, l’obtention de marchés dépend en grande partie de la façon dont vous vous faites connaître. Cela signifie souvent afficher vos renseignements personnels (nom complet, adresse électronique, numéro de téléphone, emplacement géographique, historique de travail, etc.) sur de nombreux sites Web et comptes de médias sociaux.

Freelance informatique : le métier le moins sécurisé !

Bâtir une marque personnelle en ligne en tant que pigiste, consultant ou autre professionnel informatique indépendant est un excellent moyen de faire croître votre entreprise. En vous mettant en valeur, vous invitez plus que de simples clients potentiels à vous trouver.

Entre les renseignements personnels que vous pouvez afficher sur des sites Web publics et les renseignements bancaires et fiscaux de nature délicate que vous devez transmettre à vos clients, vous pourriez devenir une cible pour les pirates informatiques et les cybercriminels.

Bien sûr, il n’y a pas que les travailleurs indépendants qui risquent d’être victimes de vol d’identité. A l’ère du numérique, de nombreuses personnes ont du mal à trouver un équilibre entre la nécessité de partager des informations en ligne et la protection de leurs données sensibles. Mais se faire voler son identité en tant que travailleur informatique indépendant peut détruire non seulement sa crédibilité mais aussi sa source de revenus.

En tant que travailleur informatique indépendant qui souhaite protéger son identité, son activité, mais aussi réduire son risque de devenir une cyber-victime, vous pouvez intégrer une société de portage. Le site https://www.societe-portage.fr veille notamment à vos intérêts en tant que consultant informaticien en freelance.

société portage informatique

Société de portage : quel est l’intérêt pour un travailleur digital en freelance ?

Une société de portage est une manière de sécuriser le travail d’un freelancer. Elle présente un certain nombre d’avantages, tant pour les travailleurs digitaux indépendants qu’elle assiste que pour les entreprises qui les engagent.

Le consultant peut, par exemple, profiter de la flexibilité du statut de freelance en choisissant son emploi du temps et son environnement de travail, tout en élargissant son spectre de compétences. Il peut également lancer son activité en s’affranchissant des nombreuses contraintes administratives (facturation des clients, gestion de la comptabilité, affiliation aux différents organismes sociaux comme l’URSSAF, les caisses de retraites, l’assurance maladie, établissement des déclarations sociales et fiscales, versement des impôts et taxes).

Profitant de ces avantages ainsi que d’une certaine sécurité, le consultant peut facilement se concentrer sur sa mission. Il peut être indépendant et salarié à la fois. Les risques de clients malveillants ne payant pas leurs factures sont inexistants.

Du côté des entreprises qui font appel à des freelances, les avantages sont aussi nombreux. Elles bénéficient d’une meilleure gestion de leur budget, d’un accès à des compétences particulières et à une gestion simplifiée des ressources. Grâce à une société de portage, le secteur du travail digital en ligne est mieux régulé, pour la satisfaction de tous les acteurs. Travailler en freelance n’est plus aussi risqué qu’il ne l’était il y a encore quelques années.